Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



TER : « le coût est de 780 milliards FCFA, mais tant que le chantier n’est pas fini, on n’aura pas le coût définitif » (Mansour Faye)



TER : « le coût est de 780 milliards FCFA, mais tant que le chantier n’est pas fini, on n’aura pas le coût définitif » (Mansour Faye)
Mansour Faye semble avoir mis fin à la polémique autour du coût réel du Train express régional (TER). Dans L’Observateur, il a fait savoir que « le coût total du Ter est de 780 milliards FCfa, tout en précisant que tant que le chantier n'est pas livré, on n'aura pas un coût définitif ».

« Je précise que le coût de cette infrastructure a été établi sur la base d'un appel d'offres international qui, par définition, garantit des prix compétitifs. Et il y a des estimations qui ont été faites, le coût de l'inaction sur les externalités négatives de la congestion du trafic à Dakar sur 8 ans, finance, à lui seul, le Ter », a-t-il d’emblée précisé.

Pour le ministre, les externalités négatives de l'encombrement à Dakar ont fait perdre 110 milliards FCfa par an, donc 880 milliards en 8 ans, soit un peu plus du coût de la première phase du Ter (Dakar- Diamniadio).

S’agissant du prix, il a informé que « le coût total du Ter est de 780 milliards FCfa, y compris les avenants, en hors taxes, hors Douanes, dont 83,2 milliards FCfa pour la libération des emprises et 10 milliards FCfa d'accompagnement pour les projets sociaux. Et avec une rentabilité économique qui tourne autour de 11% ».

Mais, selon M. Faye, « tant que le chantier n'est pas livré, on n'aura pas un coût définitif. Et ce n'est pas le coût financier qui est important, mais surtout le coût économique recherché à travers ce mode de transport de masse ».

La grille tarifaire validée par les autorités a décernée trois sections pour le TER : la zone 1 à 1.500 FCFA, la zone 2 à 800 FCFA et la zone 3 à 1000 FCFA. Cependant, le ministre a signifié que les réflexions se poursuivent pour une meilleure proposition financière faite pour l’équilibre du système des transports et son efficience opérationnelle.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 5 Août 2021 - 10:13


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter