Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tests de diagnostic rapides : l'Institut Pasteur de Dakar lance la plateforme Diatropix



Tests de diagnostic rapides : l'Institut Pasteur de Dakar lance la plateforme Diatropix
L'Institut Pasteur de Dakar a procédé ce lundi 16 novembre, au lancement de la plateforme Diatropix, une initiative à but non lucratif avec comme mission principale l'accès au diagnostic en Afrique par le développement, la production et la distribution de tests de diagnostic rapides fiables. La cérémonie qui a regroupé plusieurs personnalités dont l'Ambassadrice du Royaume Uni, celui de la France  entre autres, a été présidée par le ministre sénégalais de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

" La plateforme Diatropix ambitionne de renforcer les systèmes de santé et contribuer à leur résilience à travers l'amélioration de la surveillance des maladies, la prise en charge des patients, la préparation et la réponse aux épidémies et la planification des politiques de santé", a déclaré le directeur général de l'Institut Pasteur de Dakar. 
 
Dr Amadou Alpha Sall a annoncé que cette plateforme propose un modèle d'accès innovant visant à réduire les coûts et reposant sur 4 piliers essentiels dont la distribution des tests de diagnostics rapides à prix coutant. 


Cette plateforme portée par l'Institut Pasteur de Dakar, a été engagée dans le développement industriel  et le transfert de diagnostic rapide pour la fièvre jaune , la maladie à virus Ebola, la Covid-19 ainsi que la rougeole, la rubéole, la méningite bactérienne. 

Et, le premier produit fabriqué sera le test sérologique de diagnostic rapide de la Covid-19 qui facilitera le diagnostic, la surveillance et le suivi des contacts dans la lutte contre cette pandémie.

Prenant la parole, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr a affirmé que « le test de Diagnostic rapide contribuera non seulement à renforcer notre dispositif de riposte, mais aussi de l’étendre au niveau communautaire ». Et ce, « d’autant plus que nous devons rester vigilants au moment où la pandémie connaît une résurgence dans beaucoup de pays du monde».

Fatoumata Bintou Ndour (Stagiaire)

Lundi 16 Novembre 2020 - 12:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter