Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Timis-corporation n'a commis aucun acte répréhensible", selon le représentant de Frank Timis à sa sortie de son audition



"Timis-corporation n'a commis aucun acte répréhensible", selon le représentant de Frank Timis à sa sortie de son audition
C'est le représentant de la société Timis-corporation, David Leckie qui boucle les auditions dans l’affaire PetroTim. Arrivé au Palais de la justice de Dakar à 11h 35, monsieur Leckie a franchi la porte du bureau du magistrat instructeur à 12heures. 

Après deux heures d'audition avec le Doyen des juges Samba Sall,  le représentant, de Frank Timis dont la société Timis-corporation est accusé d'avoir verser de pot-de-vin à la Société Agritans dont Aliou Sall est le prioritaire, a de nouveau clamé l'innocence de la société qu'il représente.

"En ma qualité de représentant de Timis corporation, je suis chargé de faire la déclaration suivante. Timis corporation est très heureux d'avoir eu l'occasion de répondre en tant que témoin aux questions posées par Samba Sall dans le cadre de l'enquête Petrotim. Timis-Corparion tient  à souligner à nouveau, qu'il n'a commis aucun acte répréhensible en ce qui concerne l'objet de la présente enquête", a fait savoir monsieur Leckie aux journalistes à sa sortie d'audition avec le doyen des juges. 

Poursuivant sa déclaration, David Leckie s'est félicité du déroulement de son audition, informant que ses échanges avec le Doyen des juges étaient très constructifs.

Pour rappel, à la suite de l’enquête de nos confères de la  BBC, mettant en cause Aliou Sall dans le cadre des contrats pour l’exploitation du pétrole et du gaz, le procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye avait fait une conférence de presse et avait annoncé l’ouverture d’une enquête complète et approfondie sur l’affaire Petrotim. Après plusieurs personnalités politiques, de la société civile, entre autres, ont été entendues à titre de témoins, de même que les deux mis en cause Aliou Sall et Frank Timis.

Fana CiSSE

Mardi 26 Novembre 2019 - 14:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter