Togo: l'opposition appelle à de nouvelles manifestations

Alors qu'elle continue de maintenir la pression, l'opposition togolaise appelle à de nouvelles manifestations les 4 et 5 octobre prochains.



Selon les opposants, la manifestation de mercredi sera un "ultime avertissement" pour le pouvoir avant la "marche " prévue le lendemain.

Depuis plusieurs semaines, l'opposition togolaise mobilise ses partisans pour exiger des réformes constitutionnelles. Elle réclame notamment le retour à la Constitution de 1992, qui prévoyait un maximum de deux mandats présidentiels mais qui a été modifiée à plusieurs reprises.

L'opposition entend également durant ces nouveaux rassemblements dénoncer "la répression excessive" des manifestations d'août et septembre qui ont fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés dans le nord du pays.

Face à la pression de la rue, le gouvernement a soumis début septembre au vote du Parlement un projet de réforme constitutionnelle prévoyant la limitation à deux mandats présidentiels.

Le texte a été voté par 2/3 des députés du parti présidentiel en l'absence de ceux de l'opposition qui s'étaient retirés estimant que le texte allait à l'encontre de leurs revendications.

Selon ces derniers, la proposition du gouvernement n'était pas rétroactive et devrait permettre au président Faure Gnassingbé de briguer deux mandats supplémentaires à partir de 2020.

La modification de la Constitution tel que proposée par le gouvernement et adoptée par les parlementaires fera donc l'objet d'un référendum "d'ici la fin de l'année".

 

BBC Afrique

Dimanche 1 Octobre 2017 - 13:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter