Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tourisme mondial : Les effets dévastateurs de la crise sanitaire



Tourisme mondial : Les effets dévastateurs de la crise sanitaire
Les dernières données collectées par l'Organisation mondiale du tourisme (Omt) révèlent que le nombre d'arrivées internationales a chuté de 87 % en janvier de cette année par rapport à la même période l'année précédente. A l’évidence, la crise mondiale provoquée par la Covid-19 a eu un impact dévastateur sur le tourisme international.

L’Omt estime qu’une meilleure coordination des protocoles de voyage entre les pays peut garantir un redémarrage sûr du tourisme et éviter une nouvelle année de pertes massives pour le secteur. Après une fin d'année 2020 difficile, le tourisme mondial a continué à enregistrer des pertes et des réductions en début d'année, les pays ayant renforcé les restrictions de voyage en réponse à de nouvelles phases de contamination par la Covid-19.

Selon l’Omt, la chute spectaculaire des arrivées de touristes a touché tous les pays. Les tests obligatoires contre la Covid-19, les quarantaines et, dans certains cas, la fermeture complète des frontières ont rendu difficile la reprise des voyages.

En outre, la vitesse et la distribution de la vaccination ont été plus lentes que prévu.

Action urgente.

Pour l'Omt, la communauté internationale doit prendre des mesures fortes et urgentes pour garantir une année avec de meilleurs résultats, car de nombreuses personnes et entreprises dépendent de ce secteur pour leur survie.

La région Asie-Pacifique continue d'avoir le niveau le plus élevé de restrictions de voyage et a enregistré la plus forte réduction des arrivées internationales en janvier : 96 %. L'Europe et l'Afrique ont enregistré une baisse de 85 % des arrivées, tandis que le Moyen-Orient a connu une réduction de 84 %.

Les arrivées internationales dans les Amériques ont également diminué de 77% en janvier, après des résultats légèrement meilleurs au dernier trimestre de l'année.

Le secrétaire général de l'Omt, Zurab Pololikashvili, estime qu'une meilleure coordination entre les pays et l'harmonisation des protocoles de voyage et de santé sont essentielles pour rétablir la confiance dans le tourisme et lui permettre de reprendre en toute sécurité avant le plus fort de la saison estivale dans l'hémisphère nord.

Destinations fermées.

Avec 32% de toutes les destinations mondiales encore complètement fermées aux touristes au début du mois de février, l'Omt s'attend à un premier semestre difficile dans ce secteur.

Les arrivées internationales devraient chuter d'environ 85 % dès le premier trimestre 2021 par rapport à la même période en 2019. Cela représenterait une perte d'environ 260 millions d'arrivées internationales par rapport à la période précédant la pandémie.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 12 Avril 2021 - 20:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter