Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Transferts d'argent sur 6 mois: 627,6 milliards reçus par les établissements sénégalais de crédit

Les transferts rapides d'argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 627,6 milliards sur les six premiers mois de 2020, en hausse de 7% par rapport à la même période de l'année précédente.



Transferts d'argent sur 6 mois: 627,6 milliards reçus par les établissements sénégalais de crédit
L'évolution trimestrielle des transferts reçus est marquée par une progression de 10,4 %, au deuxième trimestre 2020, à la faveur de la célébration de la fête de Korité. En effet, les montants reçus ont atteint 329,3 milliards au cours du premier trimestre de 2020, selon la Direction de la prévention et des études économiques (Dpee), rapportée par le journal Libération.

En glissement annuel, les transferts reçus ont augmenté de 8,1 % au deuxième trimestre 2020, après 5,8 % au trimestre précédent. Toutefois, cette situation contraste avec l'évolution de l'activité dans les principales origines des transferts, notamment la zone euro.

S'agissant des transferts rapides effectués par les établissements de crédit du Sénégal vers l'extérieur, ils se sont situés à 85,7 milliards sur les six premiers mois de 2020 diminuant de 14 % par rapport à la même période un an auparavant. En glissement annuel, les transferts émis se sont contractés de 23,9 %, au deuxième trimestre 2020, après -1,8 % un trimestre plus tôt. Au total, le cumul des transferts nets d'argent reçus par les établissements de crédit au Sénégal a atteint 541,9 milliards, au premier semestre 2020, en augmentation de 54,9 milliards ou 11,3 %, sur une base annuelle.

Covid-19 "impacte" les Sfd
Par ailleurs, la situation des Systèmes financiers décentralisés (Sfd), durant la même période, est caractérisée par le renforcement des encours de crédits et de dépôts. La qualité du portefeuille s'est, quant à elle, détériorée sur la période sous revue. Le sociétariat des systèmes financiers décentralisés s'est situé à 3.499.382 à fin juin 2020 contre 3.474.360 un trimestre plut tôt, soit une progression de 0,7 %. Indexé à la population, le taux de pénétration des Sfd s'est établi à 21,6 % , soit 0,9 % point de plus par rapport à fin juin 2019. 

L'encours des crédits accordés par les systèmes financiers décentralisés à la clientèle est estimé à 430,3 milliards à fin juin 2020 contre 429,1 milliards au trimestre précédent, soit une hausse de 0,3%. Comparé à fin juin 2019, l'encours des crédits octroyés par les systèmes financiers décentralisés a progressé de 12,6 milliards ou 3 %.

S'agissant des dépôts effectués au niveau des Sfd, ils ont progressé de 2,3 milliards ou 0,6 % en passant de 363,1 milliards à 365,4 milliards entre fin mars et fin juin 2020. Sur une base annuelle, ils se sont renforcés de 8,1 milliards, soit 2,3 %. Comparativement à fin mars 2020. En effet, le taux de créances en souffrance a augmenté de 18,2 points de base sur la période sous revue pour se situer à 24,5 %. Cette situation est induite par les mesures d'allègement des remboursements de crédits imposées par les autorités compétentes dans le contexte de pandémie de la Covid-19.    

 

Fatoumata Bintou NDOUR (Stagiaire)

Mercredi 2 Septembre 2020 - 10:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter