Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tribunal de Dakar - semaine décisive pour Ousmane Sonko: Un lundi de suspens et de surprises



La garde à vue de Ousmane Sonko a été levée dimanche soir dans l’affaire de "trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, voie de faits". C'était le motif avancé pour son arrestation du mercredi 3 mars.  D’après un de ses avocats Me Bamba Cissé : "c’est à la suite de la fin des 96 heures que le procureur de la République leur a notifié la fin de la garde à vue. Cependant il faut noter que la gendarmerie a toujours un mandat d’amener pour Ousmane Sonko ce lundi à 11h au tribunal", a-t-il expliqué.

Ce sera au procureur de décider de la suite à accorder au dossier

Mais le leader du "Pastef les Patriotes" a tout de même passé la nuit derrière les barreaux de la Section de recherches sise au Colobane. En raison du mandat d’amener toujours en vigueur dans le cadre de la procédure concernant l’accusation de "viols répétitifs et de menaces de mort". D'ailleurs c’est l'instruction donnée par le juge d’instruction de le conduire au tribunal. Ainsi, Ousmane Sonko devrait comparaître ce lundi devant le doyen des juges d’instruction Samba Sall. Celui ci  décidera si Sonko peut sortir de son cabinet avec un non-lieu, un mandat de dépôt ou une mise en liberté provisoire, ou encore une mise en liberté surveillée.
Le délit d'appel à l'insurrection annulé ou suspendu?

En plus de la plainte pour « viols et menaces de morts » et les poursuites du procureur pour « trouble à l'ordre public et participation à manifestation non autorisée », le leader du « Pastef les patriotes » est aussi visé par une nouvelle infraction : « l'appel à l'insurrection ».  Une troisième procédure ouverte contre Ousmane Sonko n'est pas du goût de ses avocats. Me Bamba Cissé, un de leur estime que c'est "probablement pour inculper et placer sous mandat de dépôt".

Cependant, la levée de la garde à vue de ses cinq gardes du corps de Sonko de son chauffeur et de son caméraman ainsi que la médiation entamée des chefs religieux perçus comme un signe de décrispation n'ont pas suffit au Mouvement de Défense de la Démocratie (M2D) pour annuler la marche qu’il entend organiser pour trois jours qui démarre ce lundi 8 mars 2021.

Dans le communiqué, Cheikh Bamba DIEYE et Cie indiquent maintenir leurs manifestations pacifiques les 8, 9 et 10 mars, à 15heures à la place de la nation (Place de l’Obélisque). 
Le Mouvement de l'opposition et de la société civile maintient sa marche malgré la médiation des religieux

" Le Mouvement de Défense de la Démocratie (M2D) a, comme tous les sénégalais, suivi avec un grand intérêt la médiation des religieux, et salue cette initiative qui honore nos guides spirituels. Le M2D est très sensible à cet appel pour un retour à la paix dans notre pays", note le document. 

Par la même occasion, le M2D informe, "avec regrets, que les circonstances n’ont pas permis une rencontre avec collectif des chefs religieux, préalablement à sa déclaration dans les médias, en dépit des efforts des deux côtés."

 Le M2D attend du Président Macky SALL "des actes concrets allant dans le sens de la satisfaction de ces exigences démocratiques du peuple Sénégalais. Et contrairement à une rumeur savamment distillée pour démobiliser, Ousmane SONKO n’est pas libre et les mêmes chefs d’inculpation pèsent encore sur lui." 

"C’est pourquoi, sensible au discours des religieux sur le point relatif à la nécessité d’exercer les droits et libertés constitutionnels dans la paix, le M2D maintient son appel à des manifestations pacifiques les 8, 9 et 10 mars, à 15heures à la place de la nation (Place de l’Obélisque) et invite le gouvernement à prendre les dispositions idoines pour sécuriser et les encadrer."

A noter que ce lundi à 9 heures, les députés de l’opposition ont déposé une résolution portant suspension des poursuites contre le député Ousmane Sonko auprès du Président Niasse . Un point de Presse est organisé a 10h devant l’Assemblée nationale.

Fana CiSSE

Lundi 8 Mars 2021 - 09:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter