Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un opposant russe tué par balles

L'assassinat de l'opposant russe et ancien vice-premier ministre Boris Nemtsov en plein centre de Moscou a été "minutieusement planifié", ont estimé les enquêteurs russes dans un communiqué.



Présence de la police russe sur les lieux de l'assassinat de Boris Nemtsov.
Présence de la police russe sur les lieux de l'assassinat de Boris Nemtsov.

Selon une porte-parole du ministere russe de l'interieur, Boris Nemtsov se promenait à côté du Kremlin, dans la nuit du vendredi quand une voiture s'est approchée et quelqu'un a tiré des coups de feu, dont quatre l'ont touché dans le dos, entrainant sa mort.

Boris Nemtsov, 55 ans, avait été pendant 18 mois premier vice-Premier ministre du président Boris Eltsine, à la fin des années 90.

Après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, il était devenu l'un des principaux opposants au Kremlin.

Vladimir Poutine a estimé que la mort de Boris Nemtsov est "un assassinat qui a tout d'une provocation".

Le président américain Barack Obama a condamné "le meurtre brutal" de Boris Nemtsov et a appelé "le gouvernement russe à rapidement mener une enquête impartiale et transparente".

La chancelière allemande Angela Merkel s'est déclarée "consternée" par le "meurtre lâche" de l'ancien vice-Premier ministre et a appelé Vladimir Poutine à s'assurer que toute la lumière sera faite.

Le président français François Hollande a dénoncé l'"assassinat odieux" de l'opposant russe et a salué la mémoire d'un "défenseur courageux et inlassable de la démocratie".

Aussitôt la nouvelle connue, plusieurs personnes dans la capitale sont venus déposer des fleurs près de l'endroit où Boris Nemtsov a été tué.


BBC Afrique

Samedi 28 Février 2015 - 14:56