Usage de faux pour la Caisse d’avance : Khalifa Sall était au courant selon Mbaye Touré

La tête de Khalifa Sall est offerte sur un plateau d’argent au Doyen des juges par Mbaye Touré qui affirme que le maire de Dakar savait pour le mécanisme utilisée pour alimenter la Caisse d’avance.



Usage de faux pour la Caisse d’avance : Khalifa Sall était au courant selon Mbaye Touré
Le maire de Dakar était bel et bien au courant du modus operendi pour décaisser les 30 millions de francs Cfa qui lui étaient remis chaque mois. Ce sont du moins les révélations de Mbaye Touré, le Directeur administratif et financier de la mairie de Dakar.

M. Touré qui a fait face au Doyen des juges Samba Sall a en effet déclaré que même s’il était la cheville ouvrière de l’opération, celle-ci n’était pas ignorée du premier magistrat de la Ville de Dakar.

«Cette initiative provient de moi-même dans le cadre de l’application d’un mécanisme que j’ai trouvé  en ma qualité de gérant de la Caisse d’avance. Par contre, je n’ai jamais porté un choix quelconque sur une entreprise ou un GIE pour l’établissement des factures devant servir à justifier la Caisse d’avance », a-t-il fait savoir.

Répondant à la question à savoir si le maire de Dakar était au courant dudit mécanisme, la réponse du DAF est sans équivoque : «Oui. Au début, je lui ai expliqué le mécanisme utilisé pour l’alimentation de la Caisse d’avance. C’est vous dire qu’il était au courant. En réalité, les facture établies au nom du GIE Keur Tabaar censées justifier les dépenses de la Caisse d’avance ne reposaient sur aucune réalité ».

Ces propos rapportés par Libération mettent Khalifa Sall dans une mauvaise posture. Car jusqu’à présent, l’une des lignes de défense de l’édile de la capitale sénégalaise a été de soutenir qu’il n’était au courant de rien».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 5 Avril 2017 - 09:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter