Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vol AirAsia: deux grandes parties de l’avion retrouvées en mer

C’est la découverte la plus probante depuis la disparition de l’avion d’AirAsia en Indonésie, dimanche 28 décembre. Deux « grandes parties » de l'appareil, qui transportait 162 personnes, ont été retrouvées au fond de la mer de Java. Pour l’instant, 30 corps ont été repêchés dans les eaux de la zone où le vol QZ8501 a disparu des écrans radars. Les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres victimes et les boîtes noires. Les vols d'AirAsia entre Surabaya et Singapour ont été suspendu jusqu'à la fin de l'enquête.



Des plongeurs se préparent à aller explorer la zone dans laquelle le vol QZ8501 a disparu des écrans radars. REUTERS/Beawiharta
Des plongeurs se préparent à aller explorer la zone dans laquelle le vol QZ8501 a disparu des écrans radars. REUTERS/Beawiharta

Deux objets de grande dimension ont été détectés au fond de la mer à une trentaine de mètres de profondeur. Le plus gros de ces objets mesure 10 mètres de long sur 5 de large. Le chef des opérations de recherche s’est dire sûr que ces objets étaient bien l’épave de l’avion.

Des appareils sous-marins ont été déployés pour essayer de récupérer des images, une opération rendue difficile par les forts courants et des vagues de quatre mètres de haut. Des plongeurs se préparent aussi à aller explorer la zone. Selon les équipes de recherches, les corps de nombreux passagers pourraient toujours se trouver à l’intérieur de l’appareil.

Les vols d'AirAsia suspendus

La mer de Java n’est pas très profonde, entre 40 et 50 mètres tout au plus. Mais le mauvais temps et une mer très agitée avaient fortement ralenti les recherches ces derniers jours.

Les autorités indonésiennes ont par ailleurs suspendu tous les vols d’AirAsia entre Surabaya et Singapour et ce jusqu’à la fin de l’enquête. Elles ont déclaré que la compagnie n’avait pas de permis pour voler le jour de l’accident.


Rfi.fr

Samedi 3 Janvier 2015 - 08:31