​Côte d'Ivoire : Jean Noel Abehi devant la cour d'assises


​Côte d'Ivoire : Jean Noel Abehi devant la cour d'assises
Le procès de ce commandant de l'armée proche du régime de Laurent Ggagbo reprend ce lundi matin.
 
Jean Noel Abehi, ex-chef de du groupement du bataillon armé du camp Agban est accusé de complot contre l'autorité de l'Etat et tentative d'attentat contre la sureté de l'Etat.
 
Il est dans le box des accusés avec une dizaine d'autres personnes.
 
Il est considéré comme l'une des pièces maitresses de l'organisation sécuritaire de Laurent Gbagbo.
 
La justice lui reproche d'être un des instigateurs de la tentative d'attaque du camp de gendarmerie Agban le 23 décembre 2012.
 
A l'époque il était réfugié au Ghana où il s'était enfui après la crise postélectorale.
 
C'est du ghana qu'avec d'autres exilés, Jean Noel Abehi aurait participé à des rencontres visant à renverser les autorités ivoiriennes en place.
 
Il a été arrêté au Ghana puis extradé vers Abidjan en février 2013.
 
Incarcéré dès son retour, il a ensuite été condamné à 5 ans de prison pour désertion.
 
Cette fois, il risque plus gros.
 
Depuis le début du procès qui s'est ouvert en décembre dernier, il ne s'est pas exprimé.
 
Pour l'instant, seul un commissaire de police faisant parti des accusés ainsi que 2 témoins ont été entendus.
 
L'un de ses co-accusés, le maréchal des logis Felix Kla devrait également être entendu dans la journée.
 
Lui était à Abidjan au moment des faits, il est considéré comme l'un des cerveaux de l'attaque avortée.
 
Selon le président de la cour d'assises, le verdict pourrait tomber d'ici la fin de la semaine.