Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



150 cas d’apatridie recensés à Yeumbeul Nord et Sud, (HCR)

En quinze (15) jours, 150 individus sans nationalité ont été identifiés dans les communes de Yeumbeul Nord et Sud. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) collabore avec l’ONG Action et Développement (ACDEV) pour gérer ces cas dans le cadre d’un projet-pilote. 31% de la population ne sont pas déclarés à la naissance, d’après l’UNICEF.



« On a commencé le travail concernant le projet du HCR relatif à la lutte contre l’apatridie. C’est un projet qui se passe plutôt bien, donc plus que ce qu’on avait espéré. Dans la mesure où nous avons plus d’apatrides qu’on croyait avoir », indique Aïssatou Sène sur Sud fm.

La Juriste à ACDEV d’expliquer : « L’apatride est une personne qui n’a pas de nationalité, qui n’appartient à aucun pays. Il n’y a aucun pays qui puisse exercer sa souveraineté sur une telle personne. En retour, cette personne ne pourra pas bénéficier des droits et avantages que ce pays peut offrir à ses citoyens ».

Ledit projet a permis de recenser 150 cas, en quinze (15) jours. « Sur le profil, nous avons beaucoup d’élèves en classe d’examen, des étrangers qui sont venus à Yeumbeul mais aussi des pères et des mères de famille. En tout cas, il y a plus d’élèves que de personnes adultes », renseigne la Juriste. 


Mercredi 13 Décembre 2017 - 17:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter