Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



3e jour d’audience du procès des Thiantacones: les familles des victimes chargent Cheikh Béthio et ses disciples



Les familles des victimes du double meurtre de Madinatoul Salam ont été entendues ce jeudi devant le prétoire du tribunal d'instance de Mbour. Les témoignages de Ousmane Sow, frère de Bara Sow, de la veuve et de la maman d'Ababacar Diagne ont été à charge contre le guide des Thiantacones, Cheikh Béthio Thioune, jugé par contumace et ses 19 disciples inculpés. 

C’est une maman meurtrie et sereine qui s’est présentée devant la barre du tribunal d'instance de Mbour pour témoigner sur le meurtre de son fils Ababacar Diagne, qui selon un des témoignages d’un des accusés, avait encore un tout petit souffle de vie quand il a été enterré. 

« Avant la tuerie, mon fils avait déjà subi plusieurs fois des tortures de la part des talibés Thiantacones sous les injonctions du groupe des commandos de Cheikh Béthio dirigé par Cheikh Faye », avance Khady Fall. 

Et d’ajouter : «Mon fils (Ababacar Diagne) avait déjà été expulsé, chassé et sa maison offerte par Cheikh Béthio, démolie par ses disciples à Madinatoul Salam ». Elle réclame justice pour son fils. 

S’agissant de la veuve d’Ababacar Diagne, elle informe que son mari est parti laissant derrière lui quatre (4) enfants nourris par leur grand-mère. Elle souhaite que ses enfants soient nourris par les auteurs du meurtre pour réparer les préjudices. 

Le grand frère de Bara Sow, Ousmane Sow, déplore le fait que son jeune frère ait été dévié quand il est devenu un Thiantacone. « Mon frère était brillant, lucide et cohérent, mais il a sombré lorsqu’il est devenu talibé de Cheikh Béthio Thioune », confie-t-il. 

Aminata Diouf

Jeudi 25 Avril 2019 - 14:32


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter