Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accusé d’avoir attribué un terrain de 5 000 M2 à un ministre: Mame Boye Diao minimise et promet de s'expliquer en milieu de semaine



Accusé d’avoir attribué un terrain de 5 000 M2 à un ministre: Mame Boye Diao minimise et promet de s'expliquer en milieu de semaine
 Le Directeur général des Domaines fait la « Une » des journaux et le sujet des débats dans les réseaux cette semaine. Accusé d’avoir octroyé à un ministre de la République un terrain de 5 000 m2 sis à Guédiawaye, dans la banlieue dakaroise, Mame Boye Diao a apporté sa réplique dans une publication via sa page Facebook. Sans entrer dans le sujet dont il est question, il a tenu la posture de prudence en promettant de revenir sur cette affaire en milieux de semaine.

D’entrée, le DG des Douanes a tenu à informer les Sénégalais que sa mission c’est de défendre les services publics qui lui sont assignées.« Depuis un certain temps, des attaques aussi insensées que grotesques sont faites sur ma personne sans que je n'y réponde. Je me suis inscrit dans une démarche sacerdotale de faire mon travail, de défendre les missions de services publics qui me sont assignées et de participer au débat sur les questions nationales », a-t-il écrit. 

Poursuivant, il a ajouté que le travail d’un fonctionnaire obéit à l’obligation de réserve : « Ceux qui connaissent le fonctionnement de la fonction publique savent que le travail d'un fonctionnaire obéit à l'obligation de réserve.  Le mien est beaucoup plus accentué car touchant le patrimoine des citoyens ».
 
Il Souligne que son travail ne lui permet pas de répondre à des accusations sordides du genre. Il considère que la stratégie de la saturation médiatique « est un procédé connu de tous les spécialistes en communication pour qu'une cible tombe en faisant un sujet média tous les jours ». Par conséquent, a-t-il fait savoir : « Je n'y répondrais pas non plus car Allah est le seul juge. A ceux-là qui ont été payés pour me "salir" je réponds par le mépris et leur rappelle la pertinence de la sourate 104 AL-HUMAZA ».

 Toutefois, M. Diao promet aux Sénégalais de revenir en détails sur les actualités concernant la gouvernance foncière la semaine prochaine : « Aux Sénégalais à qui je dois rendre compte et au Président de la République qui m'a fait confiance en me nommant à ce poste, je donne rendez-vous en milieu de semaine prochaine, je reviendrai sur les actualités concernant la gouvernance foncière », a-t-il informé.  

Faisant dans l’ironie, il a demandé à ses détracteurs de continuer à parler tout en respectant les gestes barrières en cette période de pandémie à coronavirus. 

« D'ici là, mes chers calomniateurs parlez, parlez et bien évidemment le mensonge aura beau avoir des pieds pour courir il n'aura jamais de fesses pour s'asseoir. N'oubliez pas les gestes barrières, la pandémie de coronavirus est toujours là », a-t-il conclu.

Aminata Diouf

Vendredi 12 Juin 2020 - 14:23


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter