Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Penc-Mi: Thione Seck attaque en rétraction de l'ordonnance du juge



Affaire Penc-Mi: Thione Seck attaque en rétraction de l'ordonnance du juge
L’affaire "Penc Mi" revient une nouvelle fois au-devant de la scène. L’artiste Thione Ballago Seck a enclenché une procédure aux fins de rétraction de l’ordonnance d’expulsion au motif qu’il a un nouveau contrat qui le lie avec le propriétaire de la boite.  Sa volonté, au vu de cette nouvelle procédure, est de continuer à faire ses prestations dans ce lieu. Cependant, l’affaire sera vidée le 17 juin prochain, renseigne "Les Echos".  

Pour rappel, le 10 mai dernier constituait la date limite pour l’artiste et son groupe « Raam Daan »  d'occuper les locaux de Penc Mi et d’arrêter ses prestations.  Ce qui signifie que l’artiste est toujours le maître des lieux, puisque l’ordonnance d’exécution n’est pas encore exécutée. 

Le propriétaire des locaux, Saliou Diagne avait  invoqué le non-paiement par le leader du «Raam Daan» des indemnités d’occupation car pour lui, le chanteur ne paie plus le loyer à cause de la mesure d’expulsion,  de s’acquitter de ces indemnités. 

C’est muni de cet argument qu’il a, une nouvelle fois, déposé un recours auprès du tribunal afin de disposer des locaux dans les plus brefs délais, rapporte le journal «Les Echos». Mais c'est sans compter avec la détermination de Thione Seck qui a toujours brandi l’argument des investissements consentis dans les locaux pour pouvoir y tenir ses soirées musicales. 

Fana CiSSE

Mercredi 12 Juin 2019 - 10:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter