Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Agression du journaliste de Dakaractu à Kaolack : APPEL interpelle le Gouvernement sur les agissements belliqueux de Serigne Mboup (Communiqué)



L’Association des Éditeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL) condamne avec fermeté l’agression subie par le journaliste, Moussa Fall correspondant de Dakaractu à Kaolack dans l’enceinte de la mairie de ladite ville. Les sbires du maire formellement identifiés se sont jetés sur lui pour le sortir de force de la salle où se tenaient les débats liés au vote du budget. Le journaliste a failli se faire casser la nuque. Il s’en est tiré avec un traumatisme et des blessures qui lui valent un certificat médical. Le médecin est en train de lui faire faire des examens radiographiques complémentaires.

Les éditeurs de la presse en ligne s’inquiètent et sont très préoccupés par cette propension à casser, à agresser des journalistes et des techniciens des médias. A Kaolack, c’est devenu un sport favori des partisans du maire, Serigne Mboup qui ne tolèrent aucune alternative. Il faut impérativement être favorable à l’édile, lui tresser des lauriers ou subir la foudre de ses nervis. Dans un Etat démocratique où la liberté de presse est un acquis de haute lutte, la liberté d’informer et d’investiguer des journalistes n’est pas négociable. 

L’APPEL qui suit depuis décembre 2021 la tension latente entre Dakaractu/Serigne Mboup tient à alerter les autorités sur les dérives autoritaires et anachroniques de cet opérateur économique qui prend les journalistes pour ses sujets et qui cherchent à disposer des journaux, radios, presse en ligne à sa guise. 

Ce qui n’est pas acceptable et constitue un dangereux précédent, c’est que le maire, lui-même et ses partisans cherchent à déguerpir Dakaractu de Kaolack et mènent de manière ostentatoire une campagne pour réussir cela. En atteste, le visuel dans lequel, le logo de Dakaractu Kaolack est barré avec une croix rouge avec l’écriture en dessous « Dégage !!!». 

L’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL) saisit officiellement les ministres de l’Intérieur et sa tutelle en charge de la communication pour que ce maire soit rappelé à l’ordre. Il ne lui appartient pas de décider quel organe de presse doit s’implanter ou pas à Kaolack. Même s’il est le maire, le périmètre de la ville n’est pas son patrimoine foncier personnel. 

APPEL tient, par ailleurs, à saluer la solidarité de tous les journalistes et techniciens des médias qui ont non seulement boycotté la rencontre mais aussi ont assuré leur solidarité infaillible à leur confrère. Elle se joint aussi à la plainte déposée aujourd’hui par Dakaractu Kaolack  contre les trois gorilles qui ont cherché à attenter à la vie de Moussa Fall. Elle compte aussi apporter toute l’assistance nécessaire à son membre dans ce dossier.

Bureau national APPEL

AYOBA FAYE

Mardi 24 Janvier 2023 - 17:32


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter