Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Algérie : le «dossier mémoriel» doit être traité de manière «équitable», selon Tebboune

Ce 19 mars est commémoré en Algérie comme la « fête de la victoire ». Il correspond au jour du cessez le feu, au lendemain des accords d'Evian qui ont mis fin à plus de 7 années de guerre d'indépendance, il y a 60 ans. Dès vendredi, le président algérien Abdelmadjid Tebboune s'est adressé aux Algériens dans un communiqué. Il a estimé qu'il fallait traiter le « dossier mémoriel », allusion aux initiatives de la France, mais que « les crimes de la colonisation » ne seront pas oubliés pour autant.



Algérie : le «dossier mémoriel» doit être traité de manière «équitable», selon Tebboune
Le dossier mémoriel doit être traité d'une manière responsable et équitable, dans un climat de franchise et de confiance ». Mais insiste Abdelmadjid Tebboune. : « les crimes hideux de la colonisation ne sauraient être frappés de prescription ».

Alors que son homologue Emmanuel Macron va commémorer la fin de la guerre d'Algérie en recevant, dans un souci d'apaisement des mémoires, des représentants des différents protagonistes du conflit : indépendantiste, appelé, harkis, rapatrié, qui interviennent ensemble dans les écoles françaises, le président algérien rappelle à qu'il reste des dossiers en suspens.

Alger « réclame toujours, insiste Abdelmadjid Tebboune, les archives de la période coloniale, des informations sur les disparus de la guerre de libération, et un dédommagement des victimes des essais nucléaires français dans le Sahara algérien ».

La guerre d'Algérie continue d'alimenter les débats en France à l'approche du scrutin présidentiel. La candidate des Républicains Valérie Pécresse s'est engagée à trouver une autre date que le 19 mars 1962 choisi par François Hollande pour commémorer la fin du conflit, beaucoup de victimes civiles étant, explique-t-elle, tombées après le cessez le feu. C'est une date également contestée par les rapatriés français d'Algérie et par la candidate du Front national Marine Le Pen.

Rfi

Samedi 19 Mars 2022 - 09:57


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter