Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Allemagne: Une mère condamnée à 14 ans de prison pour le meurtre de trois de ses enfants



Allemagne: Une mère condamnée à 14 ans de prison pour le meurtre de trois de ses enfants

Le tribunal a estumé que son discernement était amoindri ce qui lui a épargné la perpétuité...

Une femme de 39 ans a été condamnée jeudi à 14 ans de prison par un tribunal allemand pour avoir tué sa fille de six ans et ses jumeaux nouveau-nés. Le tribunal de Landshut, en Bavière (sud) a estimé que son discernement au moment des faits était amoindri, ce qui lui a épargné la perpétuité.

Mère de six enfants

Bianca T., qui avait fait des aveux lors de l'audience, a renoncé à faire appel. Le 13 novembre 2012, cette vendeuse dans une boulangerie avait tenté en vain de convaincre son compagnon de l'époque et père des jumeaux, hospitalisé pour soigner une dépression, de revenir au foyer familial.

Elle a étranglé sa fille de 6 ans

Dans un accès de détresse, cette mère de six enfants nés de trois pères, avait alors décidé de se tuer. Elle avait emmené les trois enfants, dont elle avait la garde, dans sa voiture dans un bois à proximité de son domicile. Elle avait ensuite étranglé sa fille de six ans, Anna-Lea. Puis elle avait essayé d'étouffer ses jumeaux, sans les tuer. Lors de sa déposition, elle a choqué l'auditoire en se souvenant de la dernière phrase d'Anna-Lea : «maman, je ne veux pas mourir, pas aujourd'hui, demain peut-être».

Après cela, elle avait repris le volant et envoyé des SMS à son compagnon qui avait alerté la police. Prise en chasse sur une autoroute, Bianca T. avait percuté volontairement et à grande vitesse la glissière de sécurité. Elle s'en était tirée avec des blessures légères, contrairement à ses jumeaux Fabian et Lisa décédés après l'accident. Une expertise avait toutefois démontré que les deux nouveau-nés portaient des blessures -fracture violentes du crâne, bras et fémur cassés pour Fabian - antérieures à l'accident de la route. Bianca T. a affirmé lors de son procès qu'elle ignorait l'origine de ces blessures. 


fr.news.yahoo.com

Jeudi 28 Novembre 2013 - 18:03


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter