Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Appui de Plan Sénégal à des collectivités locales de Dakar : Priorité à l’éducation et à la protection des enfants

Une cérémonie de signature de conventions de financement a eu lieu ce mardi 20 novembre 2012 entre Plan Sénégal et quatre collectivités locales de Dakar que sont : Médina Gounass, Djiddah Thiaroye Kao, Ndiaréme Limamoulaye et Ndiameguene Sicap Mbao. L’ONG met à la disposition de ces collectivités pour l’année fiscale 2013 un peu plus de cent millions de FCFA pour le financement dans plusieurs domaines d’activités.



Ph. archive
Ph. archive
Pour le directeur du Bureau de Plan Sénégal dans la banlieue appelé Plan Dakar urbain, « le budget global de la convention signée avec les collectivités locales est un plus de cent millions qui seront mobilisés pour les douze prochains mois et mis à la disposition des collectivités locales concernées ». M. Pape Sidy DIOP de préciser que « le budget sera destiné principalement au secteur éducatif avec l’appui des familles démunies qui emmènent leurs enfants à l’école, la protection des enfants, la santé avec la mise en place des groupes de jeu qui sont des moyens de favoriser l’éveil des enfants, le renforcement du leadership économique et social des jeunes filles et des femmes avec le programme de micro finance ». Le directeur de Plan Dakar urbain d’ajouter que « nous attendons une pleine participation des collectivités locales avec la mobilisation de la contre partie financière communautaire car sur l’ensemble de la convention chaque collectivité locale participe à hauteur de 10% ».

L’ONG peut compter sur ses partenaires car au-delà du préfet de Pikine qui a présidé la cérémonie et qui a demandé aux maires des communes d’arrondissement de respecter leurs engagements, M. Alioune Badara DIOUCK, maire de la commune d’arrondissement de Djiddah Thiaroye Kao a soutenu que « tous les engagements ont été toujours respectés, nous allons même au-delà de ces engagements. Nous militons dans la philosophie de la protection des droits, ce qui explique par exemple dans nos communes l’existence des cellules de veille et d’alerte contre les violences faites aux enfants ».

Tous les intervenants ont apprécié l’apport de l’ONG au niveau de collectivités locales qui manquent de moyens, le maire de Ndiaréme Limamoulaye a comparé leurs collectivités avec des budgets qui sont juste des lignes dans les budgets de certaines communes comme Dakar Plateau ou Parcelles Assainies. La directrice de Plan Sénégal Mme Mie TAKAKIE a appelé à la recherche d’innovations pour venir en aide à des enfants qui vivent dans des zones à problèmes mais avec beaucoup d’opportunités.


Mercredi 21 Novembre 2012 - 02:00


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter