Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Après mon arrestation, Pape Alioune venait à la police prendre de mes nouvelles », révèle le vigile des Camara



Malick Diop dit Ako, le vigile de la maison où la jeune Binta Camara a été tuée, n’arrive toujours pas à expliquer le comportement du présumé tueur, arrêté à la maison mortuaire. Il informe que Pape Alioune Fall, interpellé trois (3) jours après le crime odieux, lui rendait visite à la police durant sa garde à vue. 

«Le jour de mon arrestation, Pape Alioune Fall est venu à la police me remettre 4 sachets d’eau avec une glacière remplie de glaces. Tout le temps, il venait à la police s’enquérir de mes nouvelles. Alors que c’est lui l’auteur des faits. C’est vraiment inexplicable », lâche-t-il. Poursuivant il ajoute : « Il ne cessait de dire que le meurtrier sera interpellé tôt ou tard ». 

Revenant sur sa relation avec la famille Camara avec qui il est en compagnonnage depuis 2012, Malick Diop d’expliquer : « Malal Camara (père de la défunte, ndlr), ne m’a jamais fait de mal. Quand il a été informé de mon arrestation, il a aussitôt dit que ce n’est pas moi ». 

« Je serai toujours avec la famille Camara qu’il pleuve ou qu’il neige », conclut-il. 

Aminata Diouf

Mercredi 22 Mai 2019 - 13:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter