Arrêté Me Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté au secours de l’opposition

L’arrêté Ousmane Ngom qui a servi de prétexte au Préfet de Dakar d’interdire la marche de l’opposition, le 14 octobre dernier, n’a pas que des partisans au sein de la mouvance présidentielle. En effet, après avoir été décrié par les opposants et certaines personnalités de la société civile, c’est au tour du président du groupe parlementaire, Benno Bokk yaakaar de plaider pour son abrogation.



Arrêté Me Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté au secours de l’opposition
Moustapha Diakhaté considère que les interdictions des marches à Dakar-Plateau sont à priori dépourvues de fondements. En effet, révèlent nos confrères de Wal fadjri, le président du groupe parlementaire de la coalition présidentielle, M. Diakhaté s’est insurgé contre cet arrêté enfreint la liberté d’expression des citoyens le désirant.

« On ne peut pas dire ad vitam æternam que sur tel espace les gens ne peuvent pas exprimer leurs droits. Cet arrêté doit être abrogé parce qu’il ne fait pas honneur à notre démocratie », s’est-il emporté.
Avec cette déclaration, l’opposition trouve un allié de poids. Du moins, sur cette question précise.

Ousmane Demba Kane

Lundi 31 Octobre 2016 - 08:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter