Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Assassinat du Général iranien Suleimani: « Trump n’a pas agi de manière écervelée », selon Tariq Ramadan

Selon le philosophe, Islamologue et analyste Tariq Ramadan, les Etats-Unis ont tout calculé en assassinant le Général iranien Suleimani. Il doute fort que le Président américain Donald Trump ait agi sur un coup de tête. Son analyse sur ce fait qui enflamme la toile et les médias !



Etats-Unis et Iran

L'assassinat ciblé du Général iranien Qassem Soleimani ressemble, selon de nombreux experts, aux "méthodes israéliennes".  Ce sont pourtant des exécutions sommaires que les deux pays pratiquent tous deux depuis bien longtemps. Des dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants ont été "neutralisés", selon la terminologie française, par des drones américains et israéliens loin des situations ou des zones de guerre circonscrites.  Plus de lois, plus de règles... mais un usage fou de la technologie de pointe et des armes sophistiquées pour exécuter et éliminer. Telle est la pratique sur le terrain, le "champ de guerre"...

Quant aux orientations politiques qui expliquent l'exécution du Général et du commandant irakien, Abu Mahdi, il faut s'en inquiéter au plus haut point. Le Président Trump n'a pas agi de façon écervelée. La stratégie consistant à  faire grimper la tension régionale est voulue et cherche à impliquer directement ou indirectement autant l'Iran, que l'Irak, la Turquie, la Libye, les Kurdes et, bien sûr, Israël. Les Etats-Unis, au-delà de ses discours entendus, n'a jamais voulu se retirer de la région et ses interventions calculées protègent les trois piliers de son engagement au Moyen-Orient : protéger les alliés qui lui donnent accès au pétrole,  assurer la sécurité prioritaire d'Israël, renforcer son contrôle géostratégique en repensant la gestion de ses bases militaires dans la région. 

Derrière les discours de retrait et de paix, les drones continueront de tuer et si cela ne suffisait pas, on inventera bien une raison imaginaire pour transformer l'agression meurtrière en légitime défense.  "Business as usual" !

Par Tariq Ramadan 

AYOBA FAYE

Vendredi 3 Janvier 2020 - 15:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter