Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Attentats à Paris: la PJ française lance un appel à témoins

Gardes à vue, identifications, voitures et armes retrouvées : l'enquête sur les attentats progresse ce dimanche. Trois assaillants ont été identifiés, selon la justice française. Des personnes sont sous le régime de la garde à vue en France, et sept personnes ont été interpellées en Belgique. L'une des recherches prioritaires, c'est l'artificier de ces attentats.



La police judiciaire française a lancé dimanche soir un appel à témoin pour retrouver un homme « susceptible d'être impliqué dans les attentats ». Il s'agit d'un dénommé Abdeslam Salah, âgé de 26 ans et né en Belgique. L'individu fait l'objet d'un mandat de recherche émis par les services français. L'appel à témoin précise que l'homme est « dangereux » et conseille de ne pas intervenir directement, mais de prévenir les services compétents.
Par ailleurs, l'identification des corps des kamikazes s'accélère. Le corps de trois kamikazes ont été identifiés à ce stade de l'enquête, a annoncé dimanche soir le procureur de la République. Leurs identité n'ont pas toutes été dévoilées. Deux d'entre eux résidaient en Belgique avant de commettre les attentats, selon la justice française. L'un des terroristes identifés fait partie d’une fratrie de trois dont l’un a été placé en garde à vue à Bruxelles. Le troisième est Abdeslam Salah.
Jusqu'ici, la France avait parlé d'un Français identifié parmi les assaillants : Omar Ismaïl Mostafaï. Connu des services de police pour huit condamnations de droit commun, entre 2004 et 2010, il avait fait l'objet d'une fiche « S » en 2010, pour s'être rendu en Turquie et peut-être en Syrie. Ses proches sont actuellement entendus sous le régime de la garde à vue, dans ce que l'on appelle une « enquête de personnalité ». Il s'agit d'en savoir plus sur son profil et ses connexions. Lui est mort au Bataclan.
 
 


Dimanche 15 Novembre 2015 - 20:15