Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Burkina Faso: pluie d'hommages pour des gendarmes tués lors d'une attaque terroriste

Alors qu’elle était en opération à Ouanobé, dans la province du Sanmatenga, une équipe de l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie est tombée dans une embuscade, jeudi 5 mai. Les gendarmes ont repoussé une centaine d'assaillants lourdement armés. Une vingtaine de jihadistes ont été neutralisés, des motos et un important lot d’armements récupérés. Depuis l’annonce de l’attaque, de nombreux internautes magnifient le courage de ces soldats burkinabè dans cette lutte contre le terrorisme.



Burkina Faso: pluie d'hommages pour des gendarmes tués lors d'une attaque terroriste
Pascal Doye, précédemment membre de l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie, l’une des forces en première ligne dans la lutte antiterroriste, est le visage de ces soldats tombés. Ses photos accompagnées de messages qui louent sa bravoure et son dévouement ont inondé les réseaux sociaux.

« C'était un guerrier ! Le Vrai ! Et cet homme est mort au combat au nom de la Patrie », écrit un internaute. « Tu pars les armes en mains. Merci pour le sacrifice ultime rendu à la nation » renchérit André Kiendrebeogo. Tout comme lui, ils sont nombreux ces militaires, gendarmes, policiers ou civils morts dans cette lutte contre le terrorisme. « Reposez en paix, vous qui pour la patrie avez donné votre vie ! » souligne de son côté Alain Traoré.

Hommage du président de la Transition
Dans son message, le président de la Transition, Paul Henri Sandaogo Damiba a rendu hommage appuyé aux cinq gendarmes. « Les gendarmes ont fait preuve d'une exemplaire bravoure qui devrait inspirer chaque Burkinabè », peut-on lire dans son message. « Comme ces héros, nous assumerons toujours notre engagement en traquant sans relâche ceux qui ne comprennent que le langage de la violence » foi du lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba.

Rfi

Samedi 7 Mai 2022 - 10:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter