Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Changement climatique : le pays qui se prépare à sa possible disparition



Changement climatique : le pays qui se prépare à sa possible disparition
Pensez un instant à votre maison, à vos racines, à l'endroit que vous aimez le plus au monde.

Et combien il serait même difficile d'imaginer que cet endroit puisse littéralement disparaître de la surface de la planète.

Pour les habitants de dizaines d'États insulaires, cette crainte est réelle.

L'élévation du niveau de la mer due au changement climatique entraîne déjà la perte de terres et une pénurie d'eau potable sur ces îles.

À BBC Mundo, nous examinons la situation d'une petite nation de l'océan Pacifique, Tuvalu, qui ne se contente pas d'exhorter les pays les plus polluants à réduire radicalement leurs émissions de gaz à effet de serre.

Cette nation se prépare aussi légalement au pire des scénarios : la submersion totale de son territoire.

Le ministre de la justice, des communications et des affaires étrangères de Tuvalu, Simon Kofe, a envoyé un message dramatique à la COP26, le récent sommet sur le changement climatique à Glasgow, en Écosse.

" Nous coulons, mais il en va de même pour tout le monde", a-t-il déclaré.

Dans l'eau jusqu'aux genoux sur un site qui, il y a quelques années, était un terrain sec, Kofe a clairement indiqué que le drame auquel Tuvalu est confronté aujourd'hui n'est qu'un signe avant-coureur des graves impacts du changement climatique qui frapperont de plus en plus, bien que de manière différente. Il en va de même pour Tuvalu et de nombreux autres pays dans le monde.

Le niveau de la mer, une menace existentielle

Tuvalu compte neuf petites îles et se trouve à environ 4 000 km de l'Australie et d'Hawaï. Ses voisins les plus proches sont Kiribati, Samoa et Fidji.

"C'est une nation insulaire de faible altitude. Le point le plus élevé au-dessus du niveau de la mer est de 4 mètres", a expliqué le ministre Kofe à la BBC Mundo.

Le pays entier a 26 kilomètres carrés, où vivent environ 12 000 personnes.

Comme Kiribati et les Maldives, entre autres, Tuvalu est un pays composé d'atolls, et il est donc particulièrement vulnérable au réchauffement climatique.

Les territoires de ces nations reposent sur des récifs coralliens en forme d'anneau complet ou partiel qui entourent un lagon central.

" Nous vivons sur des bandes de terre très minces et, dans certaines régions, vous pouvez voir l'océan des deux côtés, d'un côté la mer ouverte et de l'autre un lagon", a déclaré Kofe.

"Ce que nous avons vécu au fil des ans, c'est qu'avec l'augmentation du niveau de la mer, nous voyons l'érosion de certaines parties de l'île."

Aminata Diouf

Dimanche 5 Décembre 2021 - 10:50


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter