Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Cheikh Oumar Anne: un ministre au CV long comme le bras et au niveau de langue si douteux

Il devient un habitué des faits. Le ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne fait l’objet de moqueries et de critiques sur les réseaux, après une déclaration vidéo qui a mis en doute son niveau de langue. Pourtant, il n’en est pas à son coup d’essai, malgré la richesse de son CV, long comme un bras.



Cheikh Oumar Anne: un ministre au CV long comme le bras et au niveau de langue si douteux
Dès sa nomination avril 2019, à la tête du ministère de l’Enseignement, de la Recherche et de l’Innovation, en remplacement du Professeur de Mathématiques Mary Teuw Niane, certains Sénégalais avaient exprimé leur déception. Pour beaucoup de monde, le nouveau ministre ne ferait pas l’affaire, pour plusieurs raisons, notamment, à cause de sa mauvaise gestion du Centre des œuvres universitaires de Dakar (il a été épinglé par un rapport de l’Ofnac).

L’histoire est-elle en train de donner raison à ses détracteurs. Depuis hier lundi, la déclaration polémique du ministre dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux a fait le tour du monde. Si les uns doutent de son niveau de français dans les commentaires, les autres estiment qu’il cause « beaucoup de tort à la langue française ».

La plupart des sorties médiatiques du ministre sénégalais sont marquées d’erreurs ou fautes faisant l’objet de critiques. On se rappelle qu’en 2020 alors qu’il faisait une déclaration à la télévision nationale lors de la reprise des cours après une fermeture des écoles liées à la covid-19, M. Anne avait enlevé son masque devant les caméras alors que le Gouvernement dans lequel il siège était dans une campagne dense de sensibilisation sur le port du masque. Son excuse: «  ça étouffe »!

Son acte n’a pas du tout été apprécié par des Sénégalais au moment où les autorités sanitaires, politiques et religieuses ne cessaient de sensibiliser sur le respect des gestes barrières comme le lavage des mains, le respect de la distanciation physique et le port de masque.

La vidéo du ministre est devenue virale au point le web humoriste ivoirien Bravador, au 1,4 million d’abonnés en a fait son débriefing  du jour.

Idem pour Mary Teuw Niane. La bourde du ministre sénégalais de l’Enseignement, de la recherche et de l’innovation, n’a pas laissé indifférent son prédécesseur. M. Niane s’est invité au débat en faisant un poste moqueur sur sa page facebook.

« Face au déluge de fautes de français de très hauts responsables, je ne peux m’empêcher de parodier le grand Lénine: « La catastrophe littéraire imminente et les moyens grammaticaux de la conjurer » Encore Lénine: « Que faire? » Chers collègues instituteurs, nous avons besoin de votre aide! », a-t-il posté.
 

Un CV long comme un bras

Pourtant ce n’est pas faute d’un riche parcours, si le ministre est si nul en expression orale. Né en 1961 à Thiès, ville située à 80 km de l’Est de Dakar, Cheikh Oumar Anne a obtenu son Baccalauréat série D, Lycée Malick SY de la même ville durant l’année scolaire 1981-1982. Huit (8) ans plus tard, il obtient son DEA Sciences Physiques pour l’Ingénieur « Contrôle et Conduite des Processus Industriels » Groupe de Formation Doctorale Université Paris XII, Ecole Centrale de Paris et Ecole Supérieure des Télécommunications de Paris.

En 1994-1995, M. Anne est Docteur-Ingénieur Sciences Physiques pour l’Ingénieur Option Génie des Procédés ENSUT Dakar/Laboratoire des Membranes Echangeuses d’ions Université Paris XII.

Il a fait des Etudes Post-Doctorales Laboratoire de Génie des Procédés Membranaires et de Gestion de l’Environnement de l’Ecole des Mines de l’Université de Nantes Centre Régional de Transfert de Technologie (CRTT) Saint Nazaire entre 1998 et 2000.

Dans le domaine professionnel, il a été Conseiller Technique Cabinet du Ministre des Mines, de l’industrie et de l’Artisanat en 2000, puis entre 2001-2007, il a pris la Direction générale de l’Agence Sénégalaise pour l’Innovation Technologique (ASIT).

Enseignant à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) à partir de 2007, Ministre-Conseiller du Président Abdoulaye Wade, en 2012. Maire de Ndioum depuis 2014 et le 31 Juillet 2014, Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) jusqu’à nomination en avril 2019.

Cheikh Oumar Anne a aussi fait plusieurs publications scientifiques notamment la « mise au point d’un procédé membranaire de traitement de l’eau mer pour obtenir la qualité d’eau désirée sans ajouts de produits chimiques et sans traitement thermique ».

  • Prénom et Nom : Cheikh Oumar ANNE
  • Date et Lieu de naissance : le 21 février 1961 à Thiès
  • Situation Matrimoniale : Marié, 4 enfants
  • Adresse : 266, Zone de Captage Dakar SENEGAL
  • Profession Actuelle : Maître-Assistant à l’ESP/UCAD en Industries Chimiques, Génie Chimique et Génie des Procédés
    Membre-Associé des Laboratoires : LMEI Université Paris XII LGPM/GE Université de Nantes

FORMATION

  • 1981-1982 : Baccalauréat série D, Lycée Malick SY de Thiès
  • 1983-1984 : Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Génie Chimique ENSUT/Dakar
  • 1987-1988 : Diplôme Ingénieur Technologue (DIT) Industries Chimiques ENSUT/Dakar
  • 1988-1989 : AEA « Systèmes Energétiques et Maîtrise de l’Energie » ENSUT/Université Paris XII, Laboratoire des Membranes Echangeuses d’Ions
  • 1989-1990 : DEA Sciences Physiques pour l’Ingénieur « Contrôle et Conduite des Processus Industriels » Groupe de Formation Doctorale Université Paris XII, Ecole Centrale de Paris et Ecole Supérieure des Télécommunications de Paris.
  • 1994-1995 : Docteur-Ingénieur Sciences Physiques pour l’Ingénieur Option Génie des Procédés ENSUT Dakar/Laboratoire des Membranes Echangeuses d’ions Université Paris XII.
  • 1998-2000 : Etudes Post-Doctorales Laboratoire de Génie des Procédés Membranaires et de Gestion de l’Environnement de l’Ecole des Mines de l’Université de Nantes Centre Régional de Transfert de Technologie (CRTT) Saint Nazaire.

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

  • 1984 : Laboratoires PARK-DAVIS de l’Afrique Occidentale
  • 1985 : Tannerie de BATA Sénégal
  • 1986 : SOTIBA SYMPAFRIC Unité WAX
  • 1988 : CSP TAÏBA-Mémoire d’Ingénieur
  • 1989 : Assistant-Stagiaire à l’ENSUT/UCAD
  • 1995 : Maître-Assistant à l’ENSUT/UCAD
  • 2000 : Conseiller Technique Cabinet du Ministre des Mines, de l’industrie et de l’Artisanat
  • 2001-2007 : Directeur Général de l’Agence Sénégalaise pour l’Innovation Technologique (ASIT)
  • Depuis 2007 Enseignements à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP).
  • 2012 Ministre-Conseiller du Président Abdoulaye Wade.
  • Depuis 2014 : Maire de Ndioum
  • Depuis 31 Juillet 2014 : Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD)

PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

  • Etude de l’influence des stériles sur les vitesses de sédimentation des schlamms de phosphates. Mémoire d’Ingénieur, ENSUT 1988.
  • Détermination du Nombre de Transport du contre-ion par la Méthode de Hittorff. Mémoire de DEA. Université Paris XII, 1990.
  • Influences de la valence du contre-ion sur les cinétiques de transfert de matière en Dialyse ionique croisée. Thèse de Docteur Ingénieur. ENSUT, 1995.
  • La défluoruration des eaux saumâtres du Sénégal par la Dialyse ionique croisée. O1 (1996) Journal de la SOACHIM
  • Nanofiltration of seawater :Fractionation of mono and multi-valent cations. Desalination 140(2001) 67-77.
  • Plusieurs publications dans des Congrès scientifiques sur les procédés des membranes échangeuses d’ions et sur la Nanofiltration de l’eau de mer.
  • Mise au point d’un procédé membranaire de traitement de l’eau mer pour obtenir la qualité d’eau désirée sans ajouts de produits chimiques et sans traitement thermique.

Salif SAKHANOKHO

Mardi 15 Juin 2021 - 19:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Niokhor gnignue Sene le 16/06/2021 13:36
Arrêtez de dire n'importe quoi, il a fait toutes ses études au Sénégal, à Thies et ici à Dakar, à l'iut !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter