Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : ce qu'il faut retenir de la journée du lundi 9 mars

La France comptabilise 25 morts et 1.412 cas confirmés. Le ministre de la Culture Franck Riester a lui-même été déclaré positif. L'Italie a étendu ses mesures de confinement à l'ensemble de son territoire tandis que Wall Street et les Bourses européennes ont enregistré leurs pires séances depuis la crise de 2008.



Coronavirus : ce qu'il faut retenir de la journée du lundi 9 mars
L'épidémie de coronavirus continue de s'étendre sur la planète. Près de 110.000 personnes sont infectées et près de 4.000 personnes sont décédées. En France, où les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont désormais interdits , l'on décompte 1.412 cas confirmés et 25 décès, selon le dernier bilan officiel communiqué lundi après-midi. Le ministre de la Culture Franck Riester est lui-même infecté, a annoncé son cabinet lundi soir.
 
Suivez en direct l'actualité du coronavirus le mardi 10 mars
 
En Italie, le chef du gouvernement Giuseppe Conte a annoncé que les mesures de confinement prises dans les régions les plus touchées au nord étaient désormais étendues à l'ensemble du pays. Les Italiens sont invités à sortir de chez eux uniquement pour aller travailler ou pour des raisons urgentes.
 
Les marchés mondiaux ont été emportés par un vent de panique ce lundi. A la crise sanitaire s'est ajouté le krach pétrolier. La Bourse de Paris s'est écroulée de 8,39 % à 4.707,91 points en clôture, sa pire séance depuis 2008. Idem pour Wall Street dont tous les indices ont reculé de plus de 7 %.

Le gouvernement italien place tout le pays en quarantaine
Face a ses difficultés à maîtriser la propagation du coronavirus, l'Italie prend des décisions inédites et spectaculaires. Lundi soir, le chef du gouvernement Giuseppe Conte a décidé d'étendre à toute la Péninsule les mesures imposées dans les territoires du Nord principalement touchées par l'épidémie. Les Italiens sont invités à limite au maximum leurs déplacements, tandis que tous les rassemblements publics sont désormais interdits.
 
Les Italiens, a dit le chef du gouvernement, ne devraient sortir de chez eux que pour aller travailler ou pour des raisons urgentes. « Restez chez vous », a-t-il dit à ses concitoyens.
 
Regroupées dans un nouveau décret, ces mesures entreront en vigueur dès mardi matin, a ajouté Giuseppe Conte, qui les a justifiées par la nécessité de protéger les populations les plus fragiles. Les réseaux de transports publics resteront en revanche opérationnels.
 
Cinq élus du Congrès américains se sont mis en quarantaine volontaire, dont au moins deux républicains qui ont eu des contacts avec Donald Trump après avoir été exposés au coronavirus.
 
L'élu de la Chambre des représentants Matt Gaetz voyageait lundi même à bord de l'avion présidentiel Air Force One qui ramenait Donald Trump vers Washington. Il a signalé un peu plus tard avoir été exposé « il y a onze jours » à une personne qui a depuis subi un test positif au coronavirus.
 
Un autre élu républicain de la Chambre, Doug Collins, qui avait rencontré Donald Trump vendredi, a lui annoncé qu'il se mettait volontairement en quarantaine bien qu'il n'ait « aucun symptôme », parce qu'il avait été exposé au coronavirus fin février.
 
Le ministre de la Culture Franck Riester a été contaminé, a indiqué lundi son cabinet à l'AFP, soulignant qu'il était « en forme » et à son domicile parisien.
 
« Le ministre a été testé positivement aujourd'hui » après avoir manifesté des « symptômes », a précisé le cabinet, notant que Franck Riester avait passé plusieurs jours la semaine dernière à l'Assemblée nationale où plusieurs cas ont été confirmés.
 
25 morts et 1.412 cas confirmés en France
 
Le bilan de ce lundi fait état de 1.412 cas confirmés au total. Toutes les régions métropolitaines sont touchées, ainsi que trois départements des DOM.
 
Avec 38 cas, la Corse est la région la plus touchée de France . La France reste pour l'instant au stade 2 de l'état d'alerte. Les autres « clusters » se situent dans l'Oise, à La Balme et les Contamines, dans le Haut-Rhin et dans le Morbihan.
 
157 établissements de santé sont prêts à prendre en charge les personnes infectées et plus de 1.000 tests sont réalisés par jour, a indiqué le directeur général de la Santé dans son allocution quotidienne.
 
Le pétrole s'effondre
 
Le prix du pétrole coté à New York a terminé lundi en baisse de 25 % après l'échec des discussions entre la Russie et l'Arabie saoudite , qui a conduit Ryad à lancer une guerre des prix du brut.
 
Le baril de WTI pour livraison en avril a clôturé à 31,13 dollars, chutant de 10,15 dollars au total, tandis que le baril de Brent coté à Londres s'effondrait de 24 % à 34,36 dollars.
 
Dans la foulée, la Bourse de New York continue de s'écrouler et touche ses plus bas niveaux à l'approche de la fin de séance.
 
« Après une journée de discussions difficiles, nous avons pris une décision : tous ceux qui viennent en Israël depuis l'étranger seront placés en isolement pendant 14 jours », a annoncé lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter.
 
« Cette décision sera effective pendant deux semaines ». « Des décisions seront prises pour soutenir l'économie israélienne », a-t-il ajouté.
 
La France réclame une coordination des efforts
Les chefs d'Etat et de gouvernement tiennent ce mardi une visioconférence, avant un Eurogroupe en début de semaine prochaine. Bruno Le Maire réclame un plan de relance européen « massif et coordonné » et prévient que les objectifs français de déficit ne seront pas tenus cette année.
 
L'Italie ferme toutes ses stations de ski
 
Le nombre de décès est passé lundi à 463 morts, soit 97 de plus que la veille, rapportent les autorités. Au total, l'Italie, pays européen le plus touché à ce stade par l'épidémie, enregistre désormais 9.172 cas confirmés de contamination, contre 7.375 la veille.
 
Devant l'ampleur de l'épidémie, le gouvernement italien a décidé dimanche d'isoler la majeure partie du nord du pays, principal foyer d'infection dans la péninsule.
 
Les procurations simplifiées pour les élections municipales
 
Le ministère de l'Intérieur a demandé aux préfets de renforcer les mesures pour recevoir les demandes de procuration de personnes confinées ou « à risques ». Dans les hébergements collectifs, une personne travaillant déjà dans l'établissement pourra les recueillir.
 
« Maintenant que le coronavirus a pris pied dans de nombreux pays, la menace d'une pandémie est devenue très réelle », a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève.
 
Le patron de l'OMS s'est toutefois montré ensuite rassurant, indiquant que « ce serait la première pandémie de l'histoire qui pourrait être contrôlée ». « Nous ne sommes pas à la merci du virus » car « les décisions que nous prenons tous peuvent influencer la trajectoire » de l'épidémie, a-t-il affirmé.
 
« Même si nous appelons cela une pandémie, nous pouvons encore la contrôler », a-t-il répété. « Nous devons nous rappeler qu'avec des actions rapides et décisives, nous pouvons ralentir le coronavirus et empêcher de nouvelles infections », a-t-il insisté.

 
Le monde du spectacle souffre
L'interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes désormais, porte un nouveau coup dur au secteur du spectacle. Les pertes de recettes liées aux annulations de concerts entre le 5 mars au 31 mai sont estimées à 250 millions d'euros. Les ventes de billets sont en chute de 50 à 60 %.
 
 
La crise sanitaire du coronavirus pourrait ramener la croissance mondiale sous le seuil de 2,5 % cette année , estime la Cnuced dans un rapport publié ce lundi. L'institution appelle à des investissements publics dans le domaine de l'emploi et de la santé notamment pour enrayer la crise.
 
De nouvelles mesures pour les entreprises
Les entreprises ayant des difficultés pourront décaler le paiement des charges sociales le 15 mars prochain « sur simple mail ». Les versements d'impôt sur les sociétés pourront aussi être retardés. Et le recours au chômage partiel va être facilité.
 
Les autorités sanitaires américaines ont exhorté lundi les personnes les plus susceptibles de tomber gravement malade à cause du coronavirus, soit les personnes âgées et les personnes avec des maladies chroniques, à faire des stocks de provisions et de médicaments afin de se préparer à rester chez elles.
 
Journée noire sur les marchés européens. La Bourse de Paris s'est écroulée de 8,39 % ce lundi à 4.707,91 points, enregistrant sa pire séance depuis 2008 !
 
Le Dax a chuté de 7,94 %, tandis que la Bourse de Londres a plongé de 7,69 %. Pour sa part, la Bourse de Milan a fini sur une dégringolade de plus de 11 % et la Bourse de Madrid a reculé de 7,96 %.
 
Depuis le début de la propagation du virus Covid-19 en France, les jeunes pousses de téléconsultation voient les demandes des patients exploser, avec un pic inédit la semaine dernière alors que les autorités préparent les Français au passage en stade 3 reflétant la libre circulation du virus sur l'ensemble du territoire.
 
Chez Doctolib, la croissance s'est élevée à 40 %, tandis que Medadom et Livi affichent +50 %. Et le compteur risque encore de chauffer avec la mise en place, par un décret dont la publication est prévue ce lundi 9 mars, de l'assouplissement des règles d'accès à cette pratique à peine libérée depuis un an
 
Le coronavirus désorganise la cérémonie d'allumage de la flamme olympique
 
Le Comité olympique grec a annoncé lundi que la cérémonie d'allumage de la flamme olympique, prévue ce jeudi dans le stade antique d'Olympie, serait fermée au public à cause de l'épidémie de nouveau coronavirus.
 
Seulement 100 invités, accrédités par le Comité international olympique et le Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo-2020, pourront assister à la cérémonie.
 
Premiers décès en Allemagne
 
Epargnée jusqu'ici, l'Allemagne a enregistré lundi deux premiers décès de malades infectés par le nouveau coronavirus. Une femme de 89 ans est morte à Essen, en Rhénanie du Nord-Westphalie, a indiqué la mairie d'Essen dans un communiqué. L'autre décès est intervenu dans la même région, à Heinsberg, une ville proche des Pays-Bas devenue depuis plusieurs semaines un des principaux foyers d'infection au Covid-19
 
Le bilan en une infographie
 
Quel est le bilan humain ? Quels événements majeurs ont-ils été annulés ou reportés ? Quel autre impact le coronavirus a-t-il sur le quotidien des habitants ? Notre journaliste Sophie Amsili et notre infographiste Adrien Lac répondent à toutes ces questions dans une grande infographie interactive.
 
Le premier vaccin contre le COVID-19 devrait entrer en test chez l'homme dans une dizaine de jours. Il s'agit du mRNA-1273 de la biotech américaine Moderna dont l'essai clinique a été organisé avec le NIH (National Institute of Health, un équivalent américain de l'Inserm).
 
Il doit se dérouler à Seattle et inclure 45 adultes de 18 à 55 ans. L'objectif est de vérifier l'innocuité du produit mais aussi de déceler des indices de réaction immunitaire. Il aura fallu deux mois à compter de la publication par les Chinois de la séquence du génome du virus pour que Moderna mette au point un prototype de vaccin.
 
Afin de lutter contre l'expansion du virus, toutes les manifestations sportives se joueront à huis clos ou avec 1.000 spectateurs maximum jusqu'au 15 avril, a indiqué la ministre des Sports Roxana Maracineanu.
 
Cela concerne une rencontre en particulier, qui focalisait l'attention depuis plusieurs jours : le huitième de finale retour de Ligue des Champions de football (C1) entre le Paris SG et le Borussia Dortmund, prévu ce mercredi.
 
Au Royaume-Uni, un laboratoire londonien travaillant sur le développement d'un vaccin contre le coronavirus propose à des volontaires de se faire injecter une des souches les moins virulentes du coronavirus.
 
D'après le « Daily Mail », le Queen Mary BioEnterprises Innovation Centre propose ainsi 3.500 livres sterling aux 24 cobayes retenus. Ils doivent s'engager à rester en quarantaine pendant 14 jours.
 
L'annulation de neuf conférences tech majeures - dont la Google I/O, l'événement F8 de Facebook, le Mobile World Congress de Barcelone et maintenant le festival South by Southwest (SXSW) au Texas - en raison du coronavirus a déjà coûté plus d'un milliard de dollars, d'après le site spécialisé Recode.
 
Calculé par la société d'analyse de données PredictHQ, ce chiffre n'inclut pas ce que les organisateurs d'événements, comme Facebook par exemple, auraient gagné avec l'événement, mais seulement les pertes subies par les compagnies aériennes, les hôtels, les restaurants et les prestataires de transport. Environ 100.000 participants devaient se rendre au Mobile World Congress, et environ 280.000 au festival SXSW.
 
Les investisseurs fuient massivement et précipitamment le marché en vendant leurs actions, quitte à prendre leurs moins-values pour éviter de subir une correction qu'ils anticipent plus violente encore. Que faire face à cette déroute ? Les réponses des professionnels.
 
Ces dispositifs d'urgence sanitaires, élaborés par les hôpitaux, cliniques et établissements médicaux sociaux, ont pour but de répondre à un événement exceptionnel. Face au Covid-19, ils vont permettre d'organiser la mobilisation des personnels, la déprogrammation des activités non urgentes, et toute une série de mesures. Les explications de Tifenn Clinkemaillié.
 
Les échanges ont été suspendus 15 minutes à la Bourse new-yorkaise après l'effondrement de 7 % de l'indice élargi S & P 500. Une suspension qui s'est ensuite étendue au Dow Jones Industrial Average (-7,29 %) et au Nasdaq (-6,86 %). Une première depuis décembre 2008, en plein coeur de la crise financière.
 
Les échanges ont également été suspendus 30 minutes à la Bourse de Sao Paulo après une chute de plus de 10 %
 
Les Bourses européennes s'enfoncent
Dans le sillage de Wall Street, les Bourses européennes s'enfoncent.
 
Cette nouvelle chute propulse directement l'indice parisien dans le territoire du « bear market » depuis ces derniers plus hauts. Autrement dit, depuis le 21 février dernier, le CAC 40 a perdu plus de 20 %.
 
Le nouveau « Questions/Réponses » du ministère du Travail distingue les salariés lambda des « cas contact » (salariés ayant été au contact d'un porteur du virus), sans imposer pour ces derniers une exclusion du lieu de travail mais en renforçant les mesures de prévention de la contamination. Il alerte les employeurs sur l'obligation qui leur est faite d'actualiser leur document unique d'évaluation des risques. Les explications de Leïla de Comarmond.
 
Nouveau vade-mecum du ministère du Travail pour les salariés et leurs employeurs
 
La Fed va augmenter les montants injectés sur le marché monétaire
 
Au moins 150 milliards de dollars, contre 100 milliards actuellement, vont être injectés quotidiennement par la Réserve fédérale américaine pour parer aux risques du nouveau coronavirus. La mesure prend effet ce lundi et se poursuivra jusqu'au 12 mars pour les prêts au jour le jour.
 
Augustin de Romanet, patron du groupe ADP, testé positif
La direction du gestionnaire des aéroports parisiens indique dans un communiqué que « son état de santé n'inspire aucune inquiétude et ne l'empêche pas de continuer à exercer ses fonctions ». Augustin de Romanet va rester en quarantaine pour 14 jours.
 
L'Iran annonce 43 nouveaux décès, soit un total de 237 morts
 
Téhéran a annoncé la mort de 43 personnes supplémentaires infectées par le nouveau coronavirus, portant à 237 morts le bilan officiel de l'épidémie dans le pays.
 
Par rapport à dimanche, 595 nouveaux cas de personnes contaminées par le Covid-19 ont été recensés, a indiqué sur Twitter Aliréza Vahabzadeh, conseiller du ministre de la Santé. Cela porte à 7.161 le nombre de personnes infectées en Iran, a-t-il ajouté.
 
En Italie, la gestion de crise suscite la polémique
L'isolement d'un quart de la population italienne est difficile à mettre en oeuvre. La gestion chaotique et ambiguë de la crise est critiquée par plusieurs présidents de régions.
 
Le Sud, bien moins équipé et préparé, redoute la propagation du coronavirus du fait du retour précipité de certains de ses habitants en provenance du Nord, raconte notre correspondant Olivier Tosseri.
 

Les Echos

Jeudi 9 Avril 2020 - 15:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter