Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus en Afrique: des `` signes d'espoir ' alors que les cas se stabilisent



Coronavirus en Afrique: des `` signes d'espoir ' alors que les cas se stabilisent
Les cas quotidiens moyens de coronavirus en Afrique ont diminué la semaine dernière, selon le Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC Afrique).

La moyenne quotidienne à l'échelle du continent était de 10 300 la semaine dernière, contre 11 000 la semaine précédente.

Le directeur du CDC Afrique, le Dr John Nkengasong, a déclaré que c'était un "signe d'espoir".

L'Afrique a enregistré 1 147 369 cas, dont plus de la moitié en Afrique du Sud, et environ 26 000 décès.
 Le Dr Nkengasong a indiqué qu'il espérait "que nous commençons à faire incliner lentement la courbe", mais a ajouté que "c'est très, très tôt - nous avons affaire à un virus très délicat qui se propage rapidement".

"Nous prenons cette nouvelle avec un optimisme prudent", a-t-il ajouté, expliquant qu'il ne voulait pas que les gens se complaisent et arrêtent d'essayer d'empêcher la propagation du virus.

''Nous voulons vraiment que notre population ne montre pas ce que nous appelons la « fatigue de la prévention », où nous relâchons les mesures que nous mettons en place''.

Il a exhorté les gens à poursuivre leurs efforts pour empêcher la propagation du virus, affirmant spécifiquement que les gens devaient continuer à porter des masques, maintenir une distance sociale et que des tests supplémentaires sont nécessaires.
 Après une augmentation soutenue du nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 en Afrique, la baisse d'une semaine sur l'autre est un soulagement qui est le bienvenu.

Mais la tendance doit être notée avec beaucoup de prudence.

Les tests ont augmenté régulièrement au cours des derniers mois pour atteindre plus de 10 millions de tests effectués jusqu'à présent, selon le CDC Afrique.

Cela représente près de 1% de la population du continent.

L'Afrique du Sud est en tête à la fois en nombre de tests effectués et de cas positifs.

L'OMS attribue la baisse globale des cas nouvellement confirmés en Afrique à la diminution du nombre de cas positifs observés dans le pays ces derniers jours.

Mais des taux de tests plus faibles dans une grande partie du continent signifie que nous n'avons toujours pas une image fidèle de la pandémie.

Il est peut-être trop tôt pour prédire une tendance à la baisse soutenue des nouveaux cas confirmés en Afrique.

Les cas et les décès enregistrés sont relativement faibles par rapport à d'autres parties du monde telles que certaines parties de l'Europe, de l'Amérique latine et des États-Unis, qui comptent à eux seuls plus de 5 500 000 cas, mais certains experts préviennent qu'il pourrait y avoir beaucoup plus de cas en Afrique en raison du manque de tests.

La propagation du virus semble être relativement lente en Afrique aux premiers stades de la pandémie, mais le taux d'infection enregistré s'est progressivement accéléré, en particulier en Afrique du Sud.

 L'Afrique du Sud compte 596 060 cas de coronavirus, selon les données de l'Université Johns Hopkins. C'est plus de la moitié des cas en Afrique et le cinquième des cas dans le monde.

Les cas dans le pays sont en baisse, ce qui a entraîné la baisse des cas à travers le continent. À son apogée, il y avait plus de 12 000 nouveaux cas confirmés par jour et ce chiffre est tombé à 5 000 en moyenne.

Le prochain pays africain à figurer sur la liste est l'Égypte, au 31e rang mondial avec 96 914 cas.

rfi

Vendredi 21 Août 2020 - 09:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter