Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus: quarantaine à Maurice, surveillance accrue à Abidjan et Dakar

En Chine, le coronavirus a déjà fait 80 morts et plus de 2 744 cas sont confirmés, selon un dernier bilan. Le virus pour l’instant n’a pas touché le continent africain, mais dans plusieurs pays des mesures ont été prises. Reportage à l'hôpital Fann de Dakar ; à Maurice, où passagers en provenance de Wuhan sont placés en quarantaine ; et à l'aéroport d'Abidjan, où un cas suspect a été détecté.



À Maurice, tous les passagers en provenance de Wuhan, cette ville du centre de la Chine où le nouveau coronavirus est apparu, sont placés en quarantaine. Ils sont huit visiteurs à être confinés dans un hôpital spécial du sud de l’île. D’autres sont suivis dans leurs hôtels par des médecins. Les services sanitaires de l’île ont enclenché le protocole de surveillance, rapporte notre correspondant à Port-Louis, Abdoollah Earally.
 
« Symptômes ou pas, toute personne venant de Wuhan sera placée en quarantaine ». Le ministre de la Santé l’a annoncé vendredi, pour dire que les autorités sanitaires mauriciennes ont désormais rehaussé le niveau de vigilance. Le protocole d’usage en cas de pandémie, a été enclenché avec l’apparition du coronavirus en Chine. Toutes les ressources disponibles sont mobilisées pour surveiller la moindre apparition suspecte du virus dans l’ile.
 
Maurice reçoit en moyenne 4 000 visiteurs chinois par mois. Depuis vendredi, 8 ressortissants chinois, tous originaires du Wuhan sont en isolement dans un hôpital peu fréquenté.
 
Des échantillons sanguins ont été expédiés en Allemagne et, en attendant les résultats, des médecins surveillent les moindres symptômes. En même temps, une troupe chinoise invitée aux festivités du Nouvel An chinois à Maurice est suivi par un médecin.

RFI

Lundi 27 Janvier 2020 - 09:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter