Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : un prolongement du confinement est "probable", concède Sibeth Ndiaye



Coronavirus : un prolongement du confinement est "probable", concède Sibeth Ndiaye
BANDE DE GAZA
Les mesures d'isolement imposées dans nombre de pays pour freiner la propagation du nouveau coronavirus suscitent l'ironie d'internautes de l'enclave palestinienne, sous blocus israélien depuis plus d'une décennie.
 
Quasiment complètement coupée du monde, l'étroite bande de terre coincée entre Israël, l'Egypte et la mer Méditerranée n'a recensé aucun cas de nouveau coronavirus pour le moment. "Les gens voient maintenant Gaza comme l'endroit le plus sûr au monde, 'lol'", écrit un internaute. Un autre souhaite à "tous les gens en quarantaine la bienvenue dans (sa) vie".
 
Au-delà de ce statut d'ordinaire peu enviable pour les deux millions de Gazaouis, une apparition du nouveau coronavirus serait particulièrement difficile à gérer dans l'enclave appauvrie et surpeuplée, où le système de soins est défaillant, s'alarment des experts.
 
Depuis son domicile où il est confiné et d'où il se soigne après avoir été contrôlé positif au coronavirus, Christian Estrosi s'est montré favorable ce vendredi matin sur LCI à un durcissement des règles. "Notre région vient d'être classée en zone de circulation active du virus", a déclaré le maire, qui annonce prendre des "arrêtés pour interdire la fréquentation de la Promenade des Anglais et d'autres espaces publics de promenade." Les marchés de la ville vont aussi être fermés. Le maire pourrait aller plus loin : un couvre-feu est envisagé dans sa ville, assure-t-il.
 
TRAITEMENT CONTRE LE VIRUS
Le géant israélien des médicaments génériques Teva a annoncé vendredi qu'il allait fournir gratuitement aux hôpitaux américains dix millions de doses de sa molécule anti-paludique hydroxychloroquine, qui pourrait s'avérer efficace pour combattre la pandémie de coronavirus.
 
La société précise que six millions de doses seront fournies aux hôpitaux américains d'ici le 31 mars, et plus de dix millions d'ici un mois.
 
POMPIERS
Les pompiers tirent la sonnette d'alarme. L'Etat doit rendre un "arbitrage clair" pour garantir l'approvisionnement en masques de protection des pompiers et autres professions "en première ligne" face au coronavirus, faute de quoi ils ne pourront poursuivre leurs missions, prévient ce vendredi la fédération des pompiers.
 
INTERVIEW
 

Mesures d'urgence, soutien aux indépendants, congés d'été... retrouvez l'interview de Bruno Le Maire.


Emmanuel Macron tient, ce vendredi matin, un Conseil de défense afin de faire un point sur le confinement face à l’expansion du coronavirus en France. Le chef de l’Etat pourrait également décider de durcir les règles.

 
FINANCES
 
Bonne nouvelle sur le front boursier : Paris ouvre sur un bond de 5,48% à 4.066,79 points. C'est aussi le cas des autres indices : Francfort (5,46%), Londres (5%) ou Hong Kong (5%).
EUROPE
 
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte demande à l'Union européenne d'utiliser "toute la puissance" de son fonds de secours de la zone euro face à la crise "sans précédent" du coronavirus.
 
Il appelle aussi à ne pas se reposer sur la politique monétaire "qui ne peut seule résoudre tous les problèmes" mais à recourir à la politique budgétaire: "il y a urgence", affirme-t-il dans un entretien vendredi au Financial Times.
INTERVIEW
 
Comment l'humoriste et acteur Max Boublil vit-il le confinement ? La réponse en images....
PERSONNES ÂGÉES
 
Un médecin généraliste d'Eure-et-Loir prévient : les personnes très âgées qui vivent encore chez elles "ne comprennent pas toujours pourquoi elles n'ont plus autant de visites, et certaines risquent de se laisser mourir".
 
Le docteur Lydie Moronvalle, installée à Bailleau-l'Évêque, un village de 1.200 habitants près de Chartres, compte une dizaine de patients de plus de 90 ans. Mardi, "je suis allée voir une patiente dont la fille n'avait plus de nouvelles depuis la veille. Elle pensait qu'elle ne s'alimentait plus et qu'elle était peut-être tombée. Quand je suis arrivée chez elle, la dame était perdue car elle n'écoute pas les informations et ne comprenait pas pourquoi ses enfants, qui font ses courses et remplissent son frigo, ne venaient plus la voir tous les jours. Elle attendait leur passage pour s'alimenter", témoigne le médecin auprès de l'AFP.
INTERVIEW
 
Bruno Le Maire sur l'Union européenne : "Il faut secouer le cocotier très souvent, taper du poing sur la table, c'est l'avenir de notre continent qui est en jeu."

"Si c'est le chacun pour soi, si on laisse tomber certains Etats, si on dit à l'Italie, par exemple, 'débrouillez-vous tous seuls', l'Europe ne s'en relèvera pas", a affirmé le ministre sur LCI.

Nous attendons quelque chose de tous les acteurs européens, pas Angela Merkel en particulier. Nous l'avons vu avec la BCE quand elle a débloqué 750 milliards et les effets que cela a produit."
INTERVIEW
 
Faut-il comme en Italie définir un moratoire sur les remboursements des prêts immobiliers ? "Je ne crois pas que ce soit la priorité du moment.", affirme Bruno Le Maire.
 
Sur l'éventuelle fermeture des marchés alimentaires : "Je souhaite qu'on puisse les laisser ouvert, mais cela va dépendre d notre comportement à chacun. (...) Il faut respecter des règles très strictes, les préfets feront du cas par cas. Plus on multiplie les points de vente en France, plus on évite le regroupement de personnes au même endroit."

FRANÇAIS A L'ETRANGER
 
"La question la plus difficile ce sont ceux qui sont de passage à l'étranger, en voyage, généralement pour des vacances et qui sont aujourd'hui comptabilisés, de l'ordre de 130.000 sur l'ensemble de la planète", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la radio France Info.
CONFINEMENT
 
La prolongation du confinement est "probable", a assuré la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye sur BFMTV.
 
Il "est assez probable que nous soyons obligés de prolonger le confinement", a expliqué la porte-parole du gouvernement sur BFMTV et RMC. Mais la mise en place d'un couvre feu n'est "pour l'instant pas envisagée", a-t-elle dit.
 
Un Conseil de défense est prévu ce vendredi à 11h à l'Elysée.
CHINE
 
La situation s'améliore progressivement en Chine, où aucun cas local n'a été détecté. Le ministère de la santé a, en revanche, annoncé vendredi un record de 39 nouveaux cas importés contre 34 la veille, portant le total à 228. 
 
Le nombre de nouveaux morts journaliers a fortement chuté dans le pays ces dernières semaines, puisque seuls trois ont été annoncés vendredi.
CONSEIL DE DÉFENSE
 
Emmanuel Macron réunit vendredi matin un nouveau conseil de défense consacré à la crise du coronavirus. Avec le Premier ministre Edouard Philippe et les principaux ministres concernés, le président devrait notamment faire le point sur la mise en oeuvre des mesures de restriction de circulation qu'il a annoncées lundi.
 
Le confinement imposé en France pour tenter de ralentir l'épidémie galopante de coronavirus, encore largement transgressé, devrait "très vraisemblablement" être prolongé au-delà des deux semaines initiales, de l'avis des autorités sanitaires.
 
Avec le confinement, une explosion de téléconsultation a été observée.
COUVRE-FEU
 
De plus en plus de soignants demandent un couvre-feu et un confinement beaucoup plus sévère alors que de nombreux Français semblent décidé à ne pas respecter les règles imposées par le gouvernement. Le chef de l'Etat a critiqué l'attitude de certains citoyens lors d'une visite de l'Institut Pasteur jeudi.
 
MACRON
 
"Quand je vois que des gens continuent à aller au parc, à la plage ou à se ruer sur les marchés ouverts», c'est qu'"ils n'ont pas compris les message" passés par les autorités, a regretté le président de la République lors d'une visite à l'Institut Pasteur à Paris.
 
 

LCI.FR

Vendredi 20 Mars 2020 - 08:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter