Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19: Macron persiste dans sa stratégie mais évoque de «nouvelles mesures» en France

De plus en plus sous pression, le président français Emmanuel Macron a justifié sa stratégie sanitaire à l’issue d’un Conseil européen jeudi 25 mars. Le président français en a profité pour défendre son choix de ne pas réconfiner de façon plus strict le pays, mais a préparé les Français à de « nouvelles mesures », tout en tentant de donner des perspectives positives.



Les hôpitaux appellent au secours, mais Emmanuel Macron défend ses choix bec et ongles, en particulier celui de ne pas réconfiner le pays en janvier. « Nous avons eu raison de ne pas confiner la France à la fin du mois de janvier, parce qu’il n’y a pas eu l’explosion qui était prévue par tous les modèles. Je peux vous affirmer là, cette fois-ci, que je n’ai aucun mea culpa à faire, ni aucun remords, ni constat d’échec. Nous avons eu raison de le faire. »
 
Si le président français ne lâche rien, c’est parce qu'à un an de la présidentielle, il joue gros sur ce choix, ce pari autant sanitaire que politique de ne pas reconfiner. Se dédire, ce serait un aveu d'échec de cette « troisième voie » qu'il défend contre l'avis des scientifiques. Plus que jamais sa planche de salut, c'est la vaccination. Une campagne qui décollerait au printemps pourrait faire oublier l'explosion sanitaire actuelle. C'est en tout cas ce qu'il espère.
 
Semaines difficiles
Malgré tout, Emmanuel Macron prépare les esprits à des prochaines semaines difficiles : « Je n’ai aucun tabou », comme pour sous-entendre qu’il ne s’entêtera pas si la situation empirait. « Sans doute, dans les prochains jours, les prochaines semaines, nous aurons des nouvelles mesures à prendre, dit le chef de l’État. On les prendra tous ensemble à la lumière des faits, en étant transparents, on le fera en temps réel. Mais je veux aussi vous donner, pas une lueur d’espoir mais une perspective raisonnable d’espoir, c’est que nous avons quand même grâce à la vaccination que nous allons déployer, des caps plus sûrs qu’il y a quelques mois. »
 
Le premier d’entre eux, c’est autour du 20 avril, quand dix millions de Français auront été vaccinés, selon lui. Emmanuel Macron pense que l’Europe pourrait atteindre une immunité collective cet été.
 
L'épidémie touche de nouveau jusqu'à l'exécutif : la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, 74 ans, hospitalisée et victime de difficultés respiratoires, a dû être placée sous « oxygénothérapie renforcée ». Sa collègue du Travail Élisabeth Borne a elle pu sortir cette semaine.
 
Situation « extrêmement préoccupante »
 
Jeudi 25 mars, en visite à hôpital de Melun, Jean Castex a jugé la situation « extrêmement préoccupante » en raison du variant britannique. Cela notamment en Île-de-France, où le taux d'incidence frôle les 600 pour 100 000 et où 1 410 malades sont en réanimation, 300 de plus que lors de la 2e vague.
 
Signe d'une situation tendue, Jean Castex a annulé un déplacement vendredi 26 mars au matin dans la Manche sur les internats d'excellence. À la place, il mènera une nouvelle réunion avec les préfets et directeurs généraux des ARS des 19 départements concernés par les nouvelles restrictions.
 
Vêtu d'un costume noir, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé sombrement que 80 % de déprogrammations d'opérations seraient « sans doute » nécessaires dans les hôpitaux franciliens afin de porter les capacités en réanimation à 2 250. Ces services accueillent des malades graves de plus en plus jeunes.
 
Tout en affirmant que la « tendance n'est pas bonne », le ministre de la Santé a fait valoir qu'il était « trop tôt » pour évaluer l'efficacité des mesures en vigueur depuis le week-end dernier. En attendant, il a seulement annoncé l'extension des mesures de « freinage renforcées » à trois départements : le Rhône, l'Aube et la Nièvre.
 

RFI

Vendredi 26 Mars 2021 - 09:01


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter