Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



#Covid19 – La méfiance d'Ousmane Sonko dans la provenance et la gestion des 1000 milliards FCFA



Ousmane Sonko, reçu mardi matin au Palais, par le président Macky Sall, dans le cadre des consultations pour lutte contre le coronavirus, a exigé la transparence dans la gestion du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du coronavirus Force-Covid-19, après s'être posé des question sur sa provenance. Le leader de Pastef Les Patriotes a également montré son désaccord quant aux décisions du chef de l'Etat sur la plan fiscal. 

« Nous sommes venus répondre à cette invitation parce que nous considérons que les moments que nous vivons sont particulièrement graves et qu’ils doivent appeler chacun au sens de la responsabilité et du dépassement. L’Etat a la prérogative et la priorité dans la gestion de cette crise, amis c’est une crise qui interpelle tous les citoyens sénégalais », a dit Sonko au micro de la RTS.

 « Nous n’avons pas attendus cette audience pour donner notre point de vue et apprécier les mesures qui ont été prises. Notre seule présence ici suffit à démontrer que l’heure est grave. C’est pourquoi nous appelons tous les compatriotes à suivre les recommandations qui leur sont données. Ce n’est pas un jeu », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a révélé avoir interpellé le chef de l’Etat sur la mise en place des différentes mesures annoncées et prévenu qu’il ne fallait que l’enveloppe prévue pour mener la lutte contre le coronavirus ne soit mal utilisé. « J'ai dit au Président que je ne suis pas d'accord avec les mesures fiscales prises. (...) Nous ne voulons pas que la crise serve à justifier un certain nombre de comportements ».

Dans son adresse à la Nation, Macky Sall a annoncé un Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du coronavirus Force-Covid-19, qui sera doté de 1000 milliards de FCFA. Ce fonds sera alimenté par l’Etat et toutes les bonnes volontés.


Salif SAKHANOKHO

Mardi 24 Mars 2020 - 13:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter