Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Création d’une intersyndicale en RCA: pour ne plus vivre «au rabais»

En République centrafricaine (RCA), la création d’une intersyndicale est une première. Dix-sept organisations -sur dix-huit- se sont réunies sous une même bannière afin de faire entendre la grogne des travailleurs. Un cahier de doléances doit être remis au gouvernement la semaine prochaine. L'intersyndicale s'est réunie, vendredi 15 septembre, pour faire le point avec ses membres. RFI est allée à la rencontrer des travailleurs mécontents.



Les arriérés de salaires et de pensions, c’est surtout ce qui met en colère les travailleurs réunis à la Maison de la bourse. Raoul travaille pour les affaires sociales. Il est obligé de louer un logement. Il a du mal à joindre les deux bouts.
 
« C'est pendant les évènements que moi-même j'ai perdu ma maison et tous mes effets personnels. Moi, j'ai cru que ces arriérés-là devraient être payés pour me permettre, du coup, de me reconstituer. Mais malheureusement, on nous donne seulement un mois qui n'équivaut à rien. Le coût de la vie est très difficile. Nous vivons au rabais maintenant », dénonce-t-il.
 
« Il faut tout payer », revendique un participant.
 
Pour Ponziac, ingénieur des travaux publics, à la retraite depuis 2016, vivre sans pension devient très compliqué. « J'ai des arriérés de pension, six trimestres que je n'ai pas pu obtenir. 2 millions et quelques que je n'ai pas pu avoir. C’est bientôt la rentrée. Mes enfants, mes petits fils, comment vont-ils faire pour aller à l'école ? C'est très compliqué. Jusqu'à présent, c'est bloqué au niveau de la perception. On ne nous donne même pas le carnet de pensions. On est roulé ! Heureusement que je suis propriétaire de la maison », s'indigne t-il.
 
L'intersyndicale va présenter un document d'une quarantaine de revendications. Elle demande l'ouverture d'un dialogue et n'exclut pas un appel à la grève si elle n'est pas entendue.

Rfi.fr

Dimanche 16 Septembre 2018 - 18:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 10:10 A la Une: la spirale de la violence au Mali