Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Croissance économique de 5, 2 % et 6, 7 % d'ici 2022: le Conseil national de crédit prend note



Croissance économique de 5, 2 % et 6, 7 % d'ici 2022: le Conseil national de crédit prend note
Le Conseil national du crédit (CNC) a pris note jeudi des projections de croissance économique du Sénégal attendues les deux prochaines années autour respectivement de 5, 2 % et 6, 7 % après -0,7 % en 2020’’. Quant au taux d’inflation, il ‘’serait contenu en dessous de sa cible’’, d’ici à 2022.

Le solde des transactions courantes de la balance des paiements, ‘’devrait se dégrader sur la période de projection, en lien principalement avec l’exécution des dépenses de développement de projets d’exploration et d’exploitation aurifère et d’hydrocarbures.’’, d’après le Conseil. S’agissant des ‘’crédits à l’économie’’, ils ‘’devraient rebondir en 2021 et 2022, après une forte baisse de leur taux de progression en 2020’’, estime le CNC.

Prenant connaissance de la situation récente du système bancaire et du secteur de la micro finance, le CNC a noté au cours de cette réunion qu’elle est ‘’marquée par une bonne résilience des établissements de crédit face aux impacts induits par la pandémie de la Covid-19 sur l’activité économique.’’ ‘’En revanche, les institutions de micro finance, en dépit d’indicateurs de crédit rassurants, se caractérisent par une forte sensibilité à l’impact de la pandémie’’, selon la même source.

Le Conseil a par ailleurs ‘’relevé que le financement des activités économiques s’est relativement bien maintenu, principalement au profit du secteur public, en liaison avec les mesures de soutien prises par la BCEAO et les Autorités Nationales pour atténuer l’impact de la décélération de la croissance économique sur la clientèle du secteur financier. Ainsi, indique-t-il, ‘’comparativement à fin décembre 2019, les emplois des établissements de crédit ont progressé de 8,2 % à fin octobre 2020 et ceux des institutions de micro finance ont stagné à fin septembre 2020.

Au cours de cette même réunion également, le Conseil a été informé de la décision prise par le Comité de Politique Monétaire de la BCEAO, lors de sa réunion trimestrielle tenue le 02 décembre 2020, de maintenir inchangés le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité à 2,00% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,00%, niveaux en vigueur depuis le 24 juin 2020. ‘’Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure inchangé à 3,0%’’, selon la même source.

Le Conseil National du Crédit étudie les conditions de fonctionnement du système bancaire et financier, notamment dans ses relations avec la clientèle et dans la gestion des moyens de paiement ainsi que les conditions de financement de l’activité économique.

Le Conseil National du Crédit peut être consulté sur toute question monétaire ou de crédit. Il émet des avis et peut faire procéder aux études qu’il juge nécessaires.

AYOBA FAYE

Vendredi 18 Décembre 2020 - 08:57


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter