Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Décès Mbaye Diack: "un grand patriote a disparu", témoigne Abdoulaye Wade



Décès Mbaye Diack: "un grand patriote a disparu", témoigne Abdoulaye Wade
Dans une longue lettre transmise à pressAfrik, l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade a fait des témoignages émouvant sur Mbaye Diack, décédé la semaine dernière. Pour Wade, c’est un grand patriote qui a disparu en laissant une petite famille.

« Mbaye Diack est parti. Un grand patriote a disparu en laissant une petite famille. Que celle-ci comprenne qu’elle est maintenant ma famille et que je suis prêt à partager ses soucis. Mbaye Diack, un exemple de probité, de courage frisant la témérité a disparu », a écrit Me Wade en fin de sa lettre.

Revenant sur leur première rencontre, Abdoulaye Wade explique. « C’est un jour de l’époque de Senghor que j’e l’ai rencontré pour la première fois lors d’une conférence de la LD/MPT, un soir à Soumbédioune. Je fus particulièrement impressionné par son intervention logique et pertinente. On sentait l’impact sur lui de la rigueur marxiste ».

De fil en aiguille, les relations entre les deux personnes deviennent de plus en plus étroite, même s’ils n’ont jamais été dans le même parti. « En dépit de nos appartenances idéologiques opposées, nous devînmes des amis. A telle enseigne qu’on se demandait pourquoi on était dans deux partis différents », se souvient Wade. 

« Quand suite à des divergences dans la gestion du pouvoir, la LD/MPT a quitté mon gouvernement, Mbaye Diack est resté et a travaillé jusqu’au bout avec moi au Secrétariat Général de la Présidence. Il avait même créé un parti (UFPE), très proche du PDS, membre de la CAP21 et tenu à garder son idéologie », témoigne encore Wade. 

Lorsqu’il a perdu le pouvoir, le parti de Mbaye Diack a adhéré au FPDR, front dont il fut le Président. « Même malade, Mbaye Diack faisait tout pour participer aux réunions du front. Il était particulièrement visible dans la bataille pour la libération de Karim Wade et avait, avec mon épouse, des relations cordiales tissées au cours les batailles d’avant 2000. Durant tout ce temps Abdoulaye Bathily, Mbaye Diak et moi, avons conservé nos relations d’amitié et de fraternité et j’ai toujours rêvé qu’un jour, un après-Macky nous fasse nous retrouver. », regrette-t-il 

Salif SAKHANOKHO

Mardi 21 Mai 2019 - 16:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter