Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Décès de 19 bébés dans les hôpitaux sénégalais: les députés Théodore Monteil et Marème Soda Ndiaye déposent une question écrite au Gouvernement



Décès de 19 bébés dans les hôpitaux sénégalais: les députés Théodore Monteil et Marème Soda Ndiaye déposent une question écrite au Gouvernement
Les députés Marème Soda Ndiaye et Théodore Monteil ont déposé ce vendredi 27 mai, une question écrite au gouvernement suite, selon eux, à « plusieurs alertes de la part des députés durant les sessions budgétaires et conformément aux dispositions de la Constitution (Art. 85) et du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale (Art. 91,49, 44) qui donnent pouvoir aux représentants du peuple d’assurer le contrôle de l’action gouvernementale, de mettre en place des missions d’information sur des sujets d’intérêt majeur et d’entendre toutes personnes qu’elles jugent utiles de consulter »

La question écrite au Gouvernement est  relative à l’incendie survenu dans l’unité de néonatologie de l’Hôpital Abdoul Aziz SY de Tivaouane. Elle est accompagnée d’une « requête pour audition du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale et de ses services concernés comme la Direction des Infrastructures, des Équipements et de la Maintenance (DIEM) et la Direction des Établissements de Santé ».

Mais également d’une « requête pour la mise en place d’une mission d’information parlementaire
sur les unités de néonatologie du Sénégal »

Les faits qui motivent la démarche des deux parlementaires sont ainsi répertoriés dans leur communiqué parvenu à PressAfrik: « Quatre nouveaux nés sont morts le 25 avril 2021 dans un incendie au niveau de l’hôpital de Linguère. Il avait, à l'époque, été évoqué un dysfonctionnement électrique au niveau d’une unité de climatisation de la maternité ; Le 9 Octobre 2021, un bébé est mort calciné à la Clinique de la Madeleine ; Le 6 mai 2022, à l'hôpital régional de Kaolack, un bébé a été déclaré mort par un agent de santé non habilité, puis retrouvé vivant à la morgue ; Et, enfin, ce 25 mai 2022, nous apprenons avec consternation que 11 bébés ont péri dans un énième incendie survenu dans l’unité de néonatologie de
l’hôpital Abdoul Aziz SY de Tivaouane »

Les deux députés voudraient bien que le Gouvernement apportent des réponses à trois questions précisent: « Des missions d’inspection sont-elles déployées régulièrement dans les structures
sanitaires publiques comme privées pour prévenir ce genre d’accidents ?  Le cas échéant, est-ce que leurs conclusions et recommandations sont appliquées pour s’assurer que les bonnes dispositions et les bonnes pratiques sont systématiquement mises en place dans les structures de santé ?  Quelles garanties pourriez-vous donner aux usagers qu’ils ne seront plus exposés au risque de mourir par négligence dans les structures de santé ? »

 

AYOBA FAYE

Vendredi 27 Mai 2022 - 17:57


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter