Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Défaites de Macky à Diourbel : les RG décèlent l’origine du problème

Depuis son accession au pouvoir, Macky Sall ne parvient pas à s’imposer dans le Baol. Les Renseignements généraux (Rg) qui se sont penchés sur le problème, ont rédigé un rapport destiné au chef de l’Etat l’édifiant sur les origines de cet état de fait.



Que ce soit aux Locales, aux Législatives ou à la Présidentielle, Macky Sall est toujours laminé dans les départements à Mbacké et Touba, principaux greniers électoraux de la région de Diourbel. Tracassés par ce problème, les Rg ont, dans un rapport remis au chef de l’Etat, déniché les origines de ces déconvenues. 

En effet, à en croire L’Observateurs qui a parcouru ledit rapport, les Rg ont indexé, parmi les causes de cette situation, la mise en place par le Président Sall d’une politique en rupture avec celles adoptées par ses prédécesseurs à savoir Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade.

Concernant ce dernier, il avait octroyé des salaires aux chefs de village qui se chargeaient en retour de lui fournir des renseignements sur la situation, lui permettant ainsi de prendre les devants en essayant de rectifier le tir et de satisfaire les demandes de ceux susceptibles de lui causer du tort.

Il s’en suit que Macky Sall n’a nommé qu’un seul ministre issu de cette région à savoir l’Inspecteur général d’Etat Birima Mangara, ministre délégué chargé du Budget, lequel n’a pas le droit de faire de la politique. La présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese), Aminata Tall qui devait l’épauler dans cette région n’y réside même pas, ajoutant à la frustration des Diourbelois.

Le département de Bambey qui fait partie de cette région n’est pas mieux loti puisqu’il ne dispose même pas de ministre dans le gouvernement sortant de Mahammad Boun Abdallah Dionne depuis le limogeage de Pape Diouf et Mor Ngom. Mbacké non plus n’a plus de ministre depuis Iba Guèye.

Le document de déceler aussi une frustration qui habite les populations de Touba avec la politique de Macky Sall vis-à-vis de certaines familles maraboutiques en confiant notamment des postes de responsabilités à des marabouts, frustrants ceux qui sont laissés de côté ainsi que leurs disciples.
 
La note d’informer que contrairement à Macky Sall, les Présidents Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf n’avaient pour habitude de ne rendre visite qu’au Khalife général des Mourides et ce dernier se chargeait d’inviter lors de ces cérémonies, les autres membres de la famille.

Reste maintenant à savoir si cette note va faire changer de posture à Macky Sall.


Samedi 23 Mars 2019 - 08:19




1.Posté par Baol baol le 23/03/2019 13:41
Manup 100%. Les raisons sont loin d'être celles que vous évoquez.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter