Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Des dizaines de morts lors d'une attaque à Kunming en Chine

La Chine accuse les séparatistes ouïghours, au lendemain d’une attaque meurtrière dans le sud-ouest de la Chine. La gare de Kunming a été prise pour cible le 1er mars par un groupe armé de couteaux. Bilan : au moins 29 morts, et 130 blessés. Pour Pékin, il n’y a pas de doute : il s’agit d’une attaque terroriste.



Des policiers se tiennent sur la scène des attaques aux couteaux qui ont eu lieu dans la gare de Kunming, dans la province du Yunnan, en Chine, le 2 mars 2014. REUTERS/Stringer
Des policiers se tiennent sur la scène des attaques aux couteaux qui ont eu lieu dans la gare de Kunming, dans la province du Yunnan, en Chine, le 2 mars 2014. REUTERS/Stringer

D’après les témoins, il était 21h20 quand plusieurs hommes en noir se sont introduits dans la gare de Kunming, armés de couteaux. Ils ont frappé au hasard dans la foule, semant la panique. Yang, blessé à la poitrine et au dos, raconte à l’agence de presse Chine Nouvelle qu’il était en train d’acheter un billet, quand un agresseur s’est dirigé sur lui. Il a réussi à fuir in extremis. D’autres personnes sont tombées à terre.

On ignore le nombre d’assaillants, mais quatre suspects ont été abattus par la police. La télévision d’Etat (CCTV) montre les enquêteurs ramassant au sol de longs couteaux. Un mode opératoire propre aux séparatistes ouïghours, assurent les médias chinois. Pour Pékin, il s’agit d’une attaque terroriste préméditée par des membres de cette minorité turcophone du Xinjiang, située à 5 000 km de là.

Kunming, « la ville de l’éternel printemps », réputée pour sa tranquillité, se retrouve donc bouclée. Il est rare que des indépendantistes ouïghours mènent une attaque aussi loin de leur base. La dernière – de moindre ampleur - remonte au mois d’octobre à Pékin, quand une voiture avait foncé sur la foule, place Tiananmen, tuant 2 touristes.

Source : Rfi.fr


Dépêche

Dimanche 2 Mars 2014 - 11:19