Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Deux tragédies en quelques mois, la sécurité du Boeing 737 MAX en question

Les similitudes entre les crashs des avions d’Ethiopian Airlines, dimanche, et de Lion Air en octobre interpellent. La Chine a ordonné à ses compagnies aériennes de suspendre les vols des 737 MAX.



Pour la deuxième fois en quelques mois, un Boeing 737 MAX 8 s’est écrasé quelques minutes après son décollage. La sécurité de cet avion, central dans la stratégie du constructeur américain, est désormais remise en question, la Chine devenant le premier pays à le clouer au sol en demandant à ses compagnies de suspendre tous les vols de l’appareil. Le Bureau chinois de l’aviation civile a précisé que la mesure entrerait en vigueur lundi 11 mars à 18 heures, heure chinoise, « afin de garantir la sécurité des vols ». Quelques heures plus tard, la compagnie aérienne Ethiopian Airlines elle-même annonçait avoir immobilisé tous ses Boeing 737 MAX. Ethiopian Airlines dispose d’une flotte de quatre appareils 737 MAX 8, en plus de celui qui s’est écrasé dimanche, selon le site FlightRadar24.
Les 157 passagers et membres de l’équipage qui avaient pris place à bord d’un vol d’Ethiopian Airlines sont morts dimanche. Fin octobre, c’est un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air qui s’était, lui, abîmé en mer de Java tuant 189 personnes.

lemonde

Lundi 11 Mars 2019 - 11:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Mai 2019 - 11:24 Jour de vote au Malawi