Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Elections législatives du 30 juillet 2017 : Le CCDIAM ou la sève nourricière d’une victoire éclatante du Président Macky Sall dans le département de Podor



Elections législatives du 30 juillet 2017 : Le CCDIAM ou la sève nourricière d’une  victoire éclatante du Président Macky Sall dans le département de Podor
Au regard des importants enjeux liés aux prochaines élections législatives , et à ce stade de la nécessaire consolidation du pouvoir de son Excellence, le Président Macky SALL ,  le Cadre de Concertations pour le Développement de l’Ile A Morphil (CCDIAM) ne saurait rester indifférent et inactif  dans la mobilisation de tous ses membres et adhérents avec l’ensemble de ses ressources potentielles  pour se mettre en ordre de bataille afin de garantir au Président de la République  une majorité éclatante et confortable à l’Assemblée nationale .

Cet engagement de CCDIAM, comme devoir et obligation, résulte de la volonté agissante du Président Macky SALL de désenclaver l’Ile  à Morphil. Une volonté traduite par le démarrage effectif des travaux de la route bitumée Ndioum-Saldé, ainsi que l’extension du réseau électrique à une bonne partie des villages de l’Ile à Morphil.

L’expression de cette grande décision du Chef de l’Etat, déjà mise en œuvre, constituera toujours  pour le CCDIAM, le socle fondateur et déclencheur d’un véritable serment de fidélité et de loyauté  à l’ensemble des actes et directives prônés par son Excellence Macky SALL. .

 C’est fort de cette raison fondée sur l’immense espoir suscité lors de sa dernière tournée économique dans le Département de Podor, notamment de la journée historique du 7 Mars 2017 à DEMETTE, que le CCDIAM ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien indéfectible à la liste de BENNO BOK YAKAAR.

Dès lors,  le CCDIAM, adossé à une crédibilité   tirant sa source dans une légitimité acquise par la force d’un leadership éclairé dont la visibilité est incarnée par son Président Abdoulaye Elimane DIA, conformément à ses objectifs,  se donnera les moyens de  travailler ardemment pour une large  victoire de la liste BENNO BOK YAKAAR   afin d’accompagner le Président Macky SALL dans sa volonté agissante de désenclaver définitivement l’Ile à Morphil.

Avec le Président Macky SALL, il n’y a plus de place pour le pessimisme, ni  de raison de douter, si l’on comprend bien  les projections annoncées dans le Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle DPBEP 2018-2020,  lors du Conseil des Ministres du 14 Juin dernier.
Ledit Document renseigne que c’est une enveloppe d’un montant de près de 4236  milliards qui est prévu pour des investissements structurants dont la dynamique sous-tendant l’allocation des ressources repose essentiellement sur les priorités articulées au PSE selon la répartition par axe stratégique.

A cet effet,  le CCDIAM toujours à l’avant-garde de la problématique d’un développement durable sur toute l’étendue de l’Ile, mesure à sa juste valeur les grands projets à fort impact social que cet important investissement peut induire sur le vécu social et économique des populations longtemps éprouvées.
D’ores et déjà, le bilan économique et social du Président Macky SALL dans le Département de Podor, particulièrement dans l’Ile à Morphil, s’est traduit par la mobilisation d’une centaine de milliards  pour sortir cette zone écologique à fort potentiel hydroagricole d’un enclavement endémique  ayant traversé tous les régimes précédents.

C’est fort de cet important investissement qui augure des lendemains meilleurs porteurs de partenariats gagnants-gagnants, viables et durables,  que le CCDIAM entend inscrire son action  en s’impliquant fortement dans la campagne électorale  pour permettre au Président Macky SALL d’avoir une majorité absolue à l’Assemblée nationale.

C’est dire que le CCDIAM ne s’est jamais trompé d’objectif  dans l’appréciation politique née des investitures , convaincu de la vision éclairée du Président Macky SALL dont la clairvoyance et le génie forcent le respect et l’affirmation d’un vrai leadership à hauteur d’homme.

C’est pourquoi, le CCDIAM, malgré les cris d’orfraie et de mauvais augure, ne  se laissera jamais distraire par ses contempteurs dont la perfidie et l’esprit maléfique sont toujours érigés en valeurs  à travers des montages funestes et grotesques qui n’honorent point leurs auteurs.

C’est connu, une addition de rationalités politiques prises individuellement comme juxtaposition d’égos et d’intérêts divergents, n’a jamais engendré une rationalité collective et efficiente.

Sous ce rapport, les militants en tant que libertés en mouvement, doivent faire l’objet d’un minimum de respect et de considération à travers la mise en œuvre de consensus partagés aux fins de juguler les facteurs critiques en vue d’évaluer au plus près les gains ou menaces qui peuvent avoir un impact décisif sur l’électorat.

 Dès lors , le  CCDIAM comme force de propositions  qui, au triple plan politique, économique et social, est plus que déterminé à travailler tant en amont qu’ en aval , pour des avancées significatives qui  nécessitent fortement des ruptures en rapport  avec une certaine gouvernance politique dans la prise en compte effective des attentes et aspirations des populations de l’Ile à Morphil et du Département de Podor.

 En effet, la raison d’exister d’un député bien ou mal investi ne saurait compromettre la raison  de vivre pour ses mandants, si la fonction régalienne et tribunitielle de représentation  à lui conférée est bien comprise. C’est pourquoi, dans le cadre de nos réflexions, le seul objectif qui vaille  dans le processus de la bonne conduite à tenir, est de se poser la bonne question pour avoir la bonne réponse.

A quoi sert un député, si ce n’est pour voter des lois, contrôler l’action du gouvernement, entre autres ?
Une fois ces projets de loi  votés, l’option du gouvernement est de mettre en œuvre  celles-ci, surtout s’il s’agit d’investissements liés à la transformation structurelle de l’économie pour sa croissance.

In fine, le CCDIAM ne se focalisera point sur des personnes à élire, mais s’investira pleinement pour que le Président Macky SALL puisse gouverner avec une majorité législative qualifiée lui permettant de mener à bien le programme PSE, notamment  dans la finalisation complète du désenclavement de l’Ile à Morphil  avec des perspectives de valorisation de son potentiel hydroagricole.

Voilà  le sens que le CCDIAM donne à son engagement politique, engagement incarné par la crédibilité  du leadership politique de Abdoulaye Elimane DIA qui est le meilleur gage de fidélité des populations  du Département de Podor  à l’endroit du Président de la République  dont la portée de ses actions se mesurera toujours  à l’aune de  la satisfaction des  lancinantes doléances   toujours consubstantielles  à la performance de beaucoup de secteurs d’activités  génératrices de plus-value.

Cependant, afin que nul n’en ignore, il est toujours bon de rappeler que l’action  politique est indubitablement corrélée à trois verbes : comprendre, partager  et agir.

C’est la raison pour laquelle, après avoir compris les enjeux, partagé les objectifs, il s’agir maintenant d’agir.

 Pour autant, le contexte  politique dans le Département enregistre aujourd’hui des tendances lourdes dont l’évolution est alimentée par de nouvelles variables politiques, variables auxquelles nos stratégies se confronteront dans des rapports de forces pour la conservation du pouvoir et la légitimation du leadership politique local.

 Il s’agira, dès lors, pour les acteurs politiques que nous sommes , d’avoir par rapport aux échéances à venir, une approche conceptuelle intelligente en matière de stratégies et une démarche offensive faites d’actions structurées et proactives. 
C’est pourquoi, nous devrons être proactifs avec une vision prospective afin d’être capables d’anticiper sur les préoccupations des citoyens, mais aussi sur les événements qui peuvent naitre de partout.
Pour cela, l’offre politique doit se structurer autour d’une bonne stratégie de communication, des valeurs d’éthique et de patriotisme devant irriguer toutes nos actions. Il s’agira aussi d’étouffer les premiers balbutiements d’une clameur qui amplifie de vaines petites querelles de positionnement et d’intrigues qui sapent notre cohésion et installent le Parti APR dans une pétaudière ambiante.

Aussi , notre dynamique politique , en tant que challenge ,ne devrait plus consister à gagner seulement des élections pour se maintenir au pouvoir , mais surtout proposer de bonnes réponses aux questions qui nous interpellent par rapport à notre image ,à notre cohésion organique , à notre synergie d’actions ,bref aux problématiques du contexte et à l’évolution très rapide de la demande sociale avec ses données critiques.

Au regard de tout ce qui précède,  le CCDIAM entend s’assumer pleinement, par un engagement politique à la base, et par un rôle de portage , à partir de son potentiel interne de compétences pour la  réalisation de  l’objectif qui demeure la victoire éclatante du Président Macky SALL  à ces élections législatives d’abord , en prélude à celle de la présidentielle de 2019 .

Mamadou Ndiaye DIA, Secrétaire Permanent du CCDIAM

Dimanche 2 Juillet 2017 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter