Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Equipe de France : la mise au point de Deschamps après la polémique Rabiot

Présent en conférence de presse, Didier Deschamps a brièvement évoqué la polémique concernant Adrien Rabiot, qui n'accepte pas son statut de suppléant. Pédagogue, le sélectionneur de l'équipe de France accepte la décision du milieu de terrain du Paris Saint-Germain, qui devra toutefois l'assumer.



Equipe de France : la mise au point de Deschamps après la polémique Rabiot
Mardi soir, le quotidien Le Parisien et L'Equipe révélaient qu'Adrien Rabiot (23 ans), écarté de la liste des 23 Bleus retenus par Didier Deschamps pour la Coupe du monde en Russie, avait informé la FFF de son désir de refuser son statut de suppléant. Présent en conférence de presse, le sélectionneur tricolore, qui a affirmé avoir reçu un mail du milieu de terrain du Paris Saint-Germain pour l'avertir de son choix, est revenu sur cette polémique.
D. Deschamps : «il n'y a pas de place pour les états d'âme»

«J'ai été surpris, bien évidemment. Je peux comprendre l'immense déception, mais de là à prendre une telle position...», a regretté l'homme de 49 ans devant les journalistes. «On parle d'un jeune joueur, qui était dans le groupe France depuis un moment. Il s'auto-exclut de lui-même. J'ose espérer que ça lui permettra de mûrir, de réfléchir. Je suis convaincu qu'il a fait une énorme erreur en prenant une telle position», a poursuivi le Basque, pédagogue.

Malgré cette nouvelle surprenante, Deschamps a semblé très serein. Et a tenu à prévenir son joueur. «Il n'y a pas de place pour les états d'âme au très haut niveau. On se doit d'être professionnels en toutes circonstances. Je ne vais pas vous dire que ça me fait plaisir, mais je ne vais pas en faire une histoire pendant des jours. J'en prends acte et je sais que je ne peux pas compter sur lui. Il refuse son statut de réserviste, le fait de suivre un programme et d'être appelé comme suppléant. C'est sa décision, il assume», a averti l'ancien milieu de terrain.

Rabiot pas forcément légitime pour Deschamps

Avant de poursuivre. «Je n'ai jamais pris de position radicale. Il se met à la faute, point barre. J'ai argumenté le fait qu'il ne soit pas là par rapport à ce qui a pu se passer avec nous sur le terrain. Je n'ai rien eu à reprocher sur le comportement, c'est pour ça que ça me surprend encore plus. Je n'avais pas le moindre signe. C'est l'équipe de France, elle est au-dessus de tout», a rappelé Deschamps. Une attitude d'autant plus décevante que Rabiot n'a pas la légitimité de se plaindre au vu de son vécu presque inexistant avec les Bleus. «On parle d'un joueur qui a peu de sélections, qui a 23 ans. Un gars de 30 ans, avec davantage de vécu et avec plus de 50 sélections, il aurait plus de circonstances atténuantes. J'espère qu'il apprendra», a soutenu le patron de l'équipe de France.

Rabiot ne sera pas remplacé

 Deschamps a également indiqué que le Parisien ne sera pas remplacé. Un choix… subi. «Il y a un logiciel qui a été bloqué le 14 mai où on avait la possibilité de faire une pré-liste jusqu'à 35. Il sera débloqué pour la liste des 23, le 4 (juin, ndlr). Après le 4, sur blessure, il y a possibilité de changer un joueur des 23 qui fasse partie de cette pré-liste, ou pas. Je ne peux pas le remplacer. J'avais construit une pré-liste, j'ai été jusqu'au maximum. On restera comme ça», a terminé l'ex-international tricolore. Rabiot sait désormais à quoi s'en tenir. 

Maxifoot

Mercredi 23 Mai 2018 - 17:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter