Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Forum de l'ANAT pour vulgariser le PNDAT: ​« Aucun pays ne peut se développer s’il ne dispose pas d’une Planification Spatiale », déclare le ministre Oumar Gueye



L’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT) a tenu ce mardi 15 septembre 2020, à Dakar, un forum de vulgarisation du Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT). La cérémonie a été présidée par le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye. Le ministre a soutenu qu’aucun pays ne peut se développer, s’il ne dispose pas d’une Planification Spatiale. Il a aussi déclaré que le président de la République Macky Sall après avoir validé le PNADT, leur a recommandé de faire sa promotion par une vulgarisation à travers des rencontres avec des institutions, mais également une large diffusion auprès de tous les acteurs au plant économique social du pays. 

« Aucun pays ne peut se développer s’il ne dispose pas d’une Planification Spatiale. C’est le sens de ce Plan National d’Aménagement et du Développement Territorial (PNADT), validé le 24 janvier 2020 par le Président Macky Sall. Le chef de l’Etat, après l’avoir validé, nous avait recommandé de faire sa promotion par une vulgarisation à travers des rencontres avec des institutions, ça été fait. Mais également une large diffusion auprès de tous les acteurs au plan économique social de notre pays », a déclaré Oumar Guèye.
 
Il ajoute : « Après sa validation, il y a la loi d’orientation développement territorial qui est passé en Conseil des ministres et qui doit aller à l’Assemblée nationale pour donner un cadre juridique à ce plan. Il contient des points importants, tel que le visa de localisation, l’observatoire national des territoires. C’est ce que nous appelons, les Zones d’Aménagements Différées (ZAD), et également le fonds d’impulsion ».
 
Selon l’ancien ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, il y a un rapport de cause à effet. « Il y a une corrélation nette et précise entre les zones inondées actuelles et les zones humides. Donc le PNADT permet dans le futur de prévoir ces zones qui existaient avant. Dakar, c’est 0,3 % de la superficie nationale et 25 % de la population. En réalité la région de Dakar, c’est une zone humide», dit-il.
 
Le Dg de l’ANAT a lui évoqué une bonne structuration de l’espace, pour un développement harmonieux et équilibré du territoire national. Pour Mamadou Djigo, si le Sénégal est confronté à des difficultés liées à son organisation spatiale, c’est parce que le premier plan n’avait pas été suffisamment mis en œuvre. « Le PNADT a pour objectif pour une bonne structuration de l’espace, et une valorisation de toutes nos ressources pour une développement harmonieux et équilibré du territoire national. Notre pays a malheureusement eu des difficultés liées à son organisation spatiale. Cela du fait que le premier plan n’avait pas été suffisamment mis en œuvre », a-t-il indiqué.


Mardi 15 Septembre 2020 - 14:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter