Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



France: la présence de femmes dans les réseaux jihadistes jugée préoccupante

Alors que les investigations sur la voiture aux bonbonnes de gaz à Paris ont permis d'arrêter notamment quatre jeunes femmes dont le projet était de commettre un attentat, la présence féminine dans les réseaux jihadistes est jugée préoccupante.



Alors que les investigations sur la voiture aux bonbonnes de gaz à Paris ont permis d'arrêter notamment quatre jeunes femmes dont le projet était de commettre un attentat, la présence féminine dans les réseaux jihadistes est jugée préoccupante.
 
Une première suspecte est présentée ce samedi à la justice en vue d'une mise en examen dans la double enquête sur un attentat avorté à la voiture piégée, découverte dimanche dernier en plein Paris. Cette femme serait également impliquée sur une autre attaque « imminente » que les autorités assurent avoir déjouée en démantelant un commando de femmes jihadistes.
 
Ornella G., dont les empreintes ont été retrouvées dans la voiture abandonnée en plein Paris remplie de bonbonnes de gaz, a été déférée au tribunal à Paris. La jeune femme de 29 ans, fichée S pour des velléités de départ en Syrie, avait été interpellée mardi avec son compagnon dans le sud de la France. La garde à vue de ce dernier a été levée, a précisé le parquet.
 
Inès M, Sarah H. et son compagnon, M. L. A., ainsi qu'une troisième femme, Amel S., 39 ans, ont été interpellées jeudi soir. Vendredi, la fille d'A. S., le propriétaire du véhicule, a également été placée en garde à vue.
 
« La propagande a un effet sur les femmes »
 
« Ce qui est préoccupant dans le monde entier, pas uniquement dans le terrorisme islamiste, c’est de voir l’arrivée de femmes à peu près partout, en proportion encore faible, mais que ce soit dans des groupes palestiniens, dans des groupes sri-lankais et malheureusement depuis quelque temps dans des groupes jihadistes, que ce soit en Syrie ou en Europe », explique Eric Dénécé-Directeur, membre du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).
 
« Leur engagement dans certains attentats-suicides, dans certaines cellules terroristes, est extrêmement préoccupant », a-t-il poursuivi, ajoutant que « la propagande a un effet sur les femmesque l’on pensait plus raisonnées, plus rationnelles ».
 
293 personnes arrêtées depuis le début de l’année
 
En visite à Châteauroux samedi 10 septembre pour l’ouverture du Congrès national de la protection civile, le ministre de l’Intérieur a affirmé que les forces de l’ordre ont procédé « à l’arrestation de 293 individus » depuis le début de l’année.
 
« C’est autant de filières démantelées, autant d’attentats évités. Ça ne veut pas dire d’ailleurs que nous parviendrons à tout éviter. Ça veut dire que nous faisons tout pour tout éviter », poursuit Bernard Cazeneuve.
 
Et d’ajouter : « Nous sommes dans une action extrêmement intense, de chaque instant, pour protéger les Français et nous obtenons, bien entendu, des résultats ! Mais ces résultats ne doivent pas relâcher notre vigilance. Parce qu’encore une fois, 100 % de précautions n’est jamais le risque zéro. »


Source: Rfi.fr


Samedi 10 Septembre 2016 - 14:08