Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Génocide des Ouïghours: Pékin digère mal le positionnement des députés français

Pékin a condamné ce vendredi le vote du Parlement français, le 20 janvier, dénonçant le « caractère génocidaire » des violences commises contre la minorité musulmane ouïghour dans le grand Ouest chinois. La Chine se dit « fermement opposée » à cette résolution, sans toutefois associer sa condamnation à des menaces.



« Ingérence grossière dans les affaires intérieures chinoises », « résolution qui fait fi de la réalité et du bon sens en matière de droit » : le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a ressorti les éléments de langage utilisés chaque fois que la Chine se voit pointée du doigt sur la question ouïghoure.

Une condamnation amorcée sur le site de l’ambassade de Chine en France qui, elle aussi, condamnait « vivement » la résolution basée, selon la diplomatie chinoise, sur de « purs mensonges » risquant de « gravement porter-atteinte aux relations sino-françaises. » Ces propos ne sont toutefois pas associés à de menaces précises.


Pékin entend ménager Paris qui assure la présidence tournante de l’Europe, cela alors que d’autres pays européens vont plus loin dans leur critique et dans l’action diplomatique sur le Xinjiang, mais aussi sur Taïwan.

Paris, de son côté, s’en tient au dialogue critique vis-à-vis de la Chine. La France qui organisera les Jeux olympiques de 2024 a notamment refusé de participer au boycott des jeux de Pékin lancé par les Anglo-Saxons, comme l’a rappelé la semaine dernière, Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique du président français en visite en Chine. 

Rfi

Vendredi 21 Janvier 2022 - 13:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter