Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Hivernage 2013: Fatick fin prêt à faire face aux inondations

Le dispositif de prévention et de lutte contre les inondations de la ville de Fatick est ’’en mesure de fonctionner'' durant ce présent hivernage, a assuré vendredi le ministre de la Restructuration et de l'Aménagement des zones d'inondation, Khadim Diop.



Hivernage 2013: Fatick fin prêt à faire face aux inondations
’’Nous avons constaté que la station de pompage, l’élément central, dans le dispositif de préventions des inondations, est en mesure aujourd’hui de fonctionner’’, a-t-il confié à l’APS au terme d’une visite de différents sites inondables de la commune et du dispositif de lutte contre les inondations. 

Khadim Diop d’expliquer que cela a été possible grâce à un ’’raccordement’’ de la station à l’électricité, mais aussi à un dispositif qui permet aux groupes électrogènes de prendre le relais en cas de rupture de courant.

"C’est l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) qui a permis de parvenir à ce résultat, a-t-il expliqué, avant d’assurer que ’’le carburant nécessaire est disponible’’.

’’Pour Fatick, a-t-il souligné, on peut dire qu’une bonne partie des problèmes d’inondation est en voie d’être prise en charge’’. 

Pour le reste, les points noirs ont été bien identifiés et tout le dispositif nécessaire est déjà ’’en place’’ avec des motopompes et des hydro-cureurs en cas de besoin. 

Par ailleurs, a-t-il a signalé, l’ONAS est en train de curer, sur 2, 5 km, des canaux qui permettront d’avoir le minimum nécessaire pour le bon fonctionnement du dispositif en place. ’’Donc, ici je suis rassuré et c’est bien parti pour l’hivernage’’, a-t-il dit. 

Outre le dispositif de prévention des inondations mis en place pour le court terme, il a annoncé qu’il est prévu pour Fatick, au même titre que d’autres régions, ’’un programme de restructuration’’ pour libérer les voies naturelles des eaux pluviales. 

’’Le gros problème des inondations à Fatick, c’est que les voies naturelles des eaux ont été obstruées’’, a-t-il fait observer. 

Toutefois, il a précisé que les moyens nécessaires de construction sont concentrés dans la banlieue de Dakar pour la première phase du programme.

‘’Et pour l’année 2014, dans la deuxième phase, nous allons nous concentrer dans les régions dont Fatick pour mettre en œuvre ce programme de restructuration qui permettra de rétablir les voies naturelles des eaux’’, a-t-il indiqué.
 


Samedi 13 Juillet 2013 - 13:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter