Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Homosexualité : la déclaration de Macky ne rassure pas l’association « And Sam Jiko Yi »



Homosexualité : la déclaration de Macky ne rassure pas l’association « And Sam Jiko Yi »
Lors d’une audience avec les Imams et Oulémas du Sénégal jeudi soir au palais, le président Macky Sall a soutenu que «l'homosexualité ne sera jamais dépénalisée au Sénégal, tant qu'il sera à la tête du pays». Cette déclaration ne semble pas rassurer l’association « And Sam Jiko Yi », qui ne compte pas reculer d’un iota.

« Le président Macky Sall est dans le dilatoire. Il a des services politiques à sa disposition, s’il pense que nous menons une campagne diabolisation contre sa personne, il peut les envoyer dans les médias ou rétablir la vérité ou même aller chez les khalifes généraux », a réagi dans L’Observateur, Ababacar Mboup, qui dirige l’association.

Selon M. Mboup, le combat va continuer au-delà de la personne de Macky Sall et des desiderata du pouvoir. « Il dit que l’homosexualité ne sera pas dépénalisée. Sa parole n’est pas une loi. Ce pays dépasse sa personne. Nous lui demandons de criminaliser l’homosexualité et lui nous dit que tant qu’il sera là, il n’y aura pas dépénalisation. Ce sont deux termes différents ».

« Ce que nous demandons est très simple. Pourquoi le président ne veut pas criminaliser l’homosexualité ? S’il est là pour les populations pourquoi aller contre leur volonté. Il n’y a rien de compliqué. Notre combat est clair. Il y a un agenda international qui est en train d’être déroulé et nous avons donné des preuves. S’il détient des éléments, qui peuvent démentir nos propos, il n’a qu’à les sortir », a lancé M. Mboup.

Ababacar Mboup est convaincu que l’audience du jeudi avec les Imams et Oulémas était juste une stratégie pour davantage briser leur élan. « Le président a toujours cherché à nous diviser. Il a même reçu certains membres de l’association. Aujoud’hui, il reçoit les imams et oulémas, mais pourquoi pas une audience avec notre association. Nous sommes tous des citoyens et nous devons être écoutés. Nous ne reculerons pas d’un iota dans notre combat. Nous allons mener jusqu’au bout », a promis le parton de « And Sam Djiko Yi ».

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 28 Janvier 2022 - 08:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter