Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations : « il va falloir cibler l’horizon 2035 pour sortir carrément le Sénégal de l’eau », estime le député Aymérou Gningue



Inondations : « il va falloir cibler l’horizon 2035 pour sortir carrément le Sénégal de l’eau », estime le député Aymérou Gningue
Le député de la mouvance présidentielle, Aymérou Gningue a estimé que pour sortir le Sénégal de l’eau et régler la question des inondations, il va falloir cibler l’horizon 2035. Il s’exprimait ce dimanche sur la RFM, lors de l’émission Grand Jury.

« Même sur un horizon de 10 ans, ce n’est pas sûr (de régler la question des inondations). Je crois que si nous devons faire un plan pour sortir carrément le Sénégal de l’eau et des inondations, peut-être, il va falloir cibler un horizon de 2035, autant que le Plan Sénégal émergent », a-t-il dit.

Il a expliqué cette affirmation par le fait qu’il y a un « phénomène d’urbanisation galopante » au Sénégal et il faudra nécessairement, si nous voulons régler cette question, « le coupler avec la territorialisation des politiques publiques ». Pour lui, nous ne pouvons pas avoir un pays dans lequel, il y a ce qu’on appelle un triangle de prospérité entre Dakar, Thiès et Mbour, qui concentrent 66% des populations qui vivent en ville et vouloir pouvoir régler ce problème.

Pour régler le problème des inondations, le député de la mouvance présidentielle a soutenu qu’il nous faut une vraie prise en charge des questions de développement en faisant appel aux pôles territoires, et en faisant de sorte qu’il y ait des territoires viables partout dans le Sénégal.

Évoquant la question de la mission d’information de l’Assemblée nationale, M. Gningue a fait savoir que rencontre va permettre aux députés d’être au même niveau d’informations pour examiner le Plan décennal tel qu’il a été mis en place en 2012 par le Président Macky Sall.

La mission va rencontrer l’ensemble des acteurs pour avoir leurs versions pour connaître exactement le niveau d’investissement qui a été fait et là ou ça a été fait. Tout ceci pour pouvoir faire des recommandations au gouvernement.

Après que tous les acteurs soient auditionnés par la mission, une plénière sera organisée à l’Assemblée nationale avec l’ensemble des acteurs pour que toutes les questions qui doivent être posées soient faites, afin que les Sénégalais sachent comment ce plan décennal a été mis en œuvre, assure-t-il.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 20 Septembre 2020 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter