Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Italie : les trafiquants utilisaient des chiens pour transporter la drogue



Illustration. Des gangs sud-américains basés à Milan utilisaient des chiens pour transporter de la cocaïne du Mexique en Italie sans se faire repérer. | AFP/Joseph Eid
Illustration. Des gangs sud-américains basés à Milan utilisaient des chiens pour transporter de la cocaïne du Mexique en Italie sans se faire repérer. | AFP/Joseph Eid
C'est bien connu, les narcotrafiquants ne manquent pas d'imagination lorsqu'il s'agit de transporter de la drogue sans se faire repérer. Des gangs sud-américains basés à Milan ont utilisé des chiens pour transporter de la cocaïne du Mexique en Italie, a annoncé mardi la police italienne.

Les animaux étaient contraints à avaler des paquets de plastique contenant la drogue avant d'être envoyés en Italie à bord de vols qui atterrissaient habituellement sur l'aéroport milanais de Linate.
 
Les paquets étaient emballés avec du scotch noir en vinyle de façon à contourner les contrôles de sécurité des aéroports. A leur arrivée à destination, les chiens étaient abattus, puis dépecés par les trafiquants afin de récupérer les doses de cocaïne. D'après la police italienne, 48 chiens auraient été ainsi abattus.

49 personnes poursuivies

Un tribunal italien a ordonné mardi l'arrestation de 49 personnes liées à ce trafic, qui devront faire face à une procédure de jugement accélérée, a indiqué un porte-parole de la police de Milan. Plusieurs associations italiennes de défense des animaux, scandalisées par ces révélations, ont exprimé leur soutien à la police.

Ces pratiques entraînent souvent la mort  des chiens avant même leur arrivée à destination, car même une fuite minimale de cocaïne hors du paquet peut leur être fatale.


Mercredi 10 Juillet 2013 - 17:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter