Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Jeune tué à Nantes : le policier avoue avoir tiré par accident



Le policier, auteur du tir qui a tué un jeune à Nantes mardi soir, est revenu sur ses déclarations, affirmant avoir tiré "par accident", selon son avocat. "Il a reconnu avoir fait une déclaration qui n'était pas conforme à la vérité", a déclaré à l'AFP Me Laurent-Franck Lienard.
"Il a déclaré que c'était un tir accidentel", a-t-il ajouté. "Nous sommes en attente de son défèrement. Normalement il doit être déféré dans l'après-midi". Le policier a été placé en garde à vue depuis hier par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Le Figaro

AYOBA FAYE

Vendredi 6 Juillet 2018 - 14:27




1.Posté par Rachid ELAÏDI le 07/07/2018 08:31
Quand le policier a reconnu qu'il avait fait une déclaration non conforme à la vérité et d'avoir tiré accidentellement... alors que le policier est censé représenté l’État , il y a donc un malaise profond dans cette institution de l’État. Quand un policier manque de vraie formation, car le corps de police veut un effectif élevé de policier c'est que l’État même manque de confiance en soi. Et cette police française s'approche de plus en plus de la police du monde arabe et en particulier du Maroc qui n' est plus capable d'attraper des petits malfrats et tue pour cacher leur ignorance et leur manque de formation . Le policier nantais devrait être sanctionné ,juridiquement parlant avec la mise en ouvre de cette entité dite '' la police de la police'' qui sont des fainéants pour ne pas prévoir et arrêter les policiers qui n'ont aucune conscience de la Police. Le policier nantais n'est que la face vue de l'Iceberg, ils sont nombreux et de plus en plus hors la loi . Maintenant, il est fort possible qu'il existe un encouragement de la part de l’exécutif à ce que les policiers français soient des hors normes et donc des hors la loi. Car en faisant des exactions et non punissables,l’exécutif français croit faire peur aux immigrés et à tous les malfrats d'origine étrangères et musulmanes. Non l’exécutif se trompe car cela dure au moins depuis Pasqua ,comme ministre de l’intérieur et le résultat est là,une société qui se révolte et la masse des immigrés est insaisissable juridiquement parlant qui se traduit par des comportements qui ne respectent en rien l’État de droit . Alors la question qui s'impose , cette escalade entre des policiers et des immigrés est-ce un non sens;vers nulle part si ce n'est un affrontement plus musclé et aux armes ,pour se faire respecter;les USA sont une preuve...il est vrai quand le système est démocratique les dérives de l’État existent et la France peut chavirée vers un État de non droit,vers une guerre civile ,tôt ou tard !!! Que dire donc des pays arabes ,Maroc,Algérie,Égypte,...où le système policier règne en maître et sur tout un peuple et sur les pouvoirs dictatoriaux en place , ici la police fait la pluie et le beau temps car un État de droit est encore inconcevable ,à moins si l'armée veut instaurer de force cet État de droit et seule l'armée peut affronter cette police avec ses réseaux et nationaux et internationaux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 22:48 Un mandat d'arrêt de la Zambie contre Koffi Olomide