Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



LES PETITS ARRANGEMENTS DU GOUVERNEMENT VALLS

Au gouvernement les petits arrangements entre amis sont de mise. Une semaine après leur nomination, chaque ministre procède à des petits ajustements dans son ministère. Et parfois, cela a quelque chose de comique.



Que se passe-t-il dans les couloirs de Matignon et de l’Élysée? C'est ce que tout le monde se demande. Depuis la nomination du gouvernement Valls, quelques langues se délient et les arrangements entre amis vont bon train. Le premier sujet de discussion entre ministre est l'arrivée de Ségolène Royal  au côté de François Hollande" Faire revenir Ségolène Royal  est une très bonne chose, mais on n’évitera pas les couacs. Vous imaginez les arbitrages quand elle ira trouver en direct le président ?", s’amuse un membre du gouvernement.


Et sur ces belles paroles, voilà que déjà les inimités se font sentir puisqu’il semblerait que Ségolène Royal ne s’entende pas du tout avec Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement. D’ailleurs celui qui a pris la place deNajat Vallaud-Belkacem va avoir le droit à quelques petits aménagements. CarStéphane Le Foll fait 1m90 et du coup le pupitre est trop petit pour lui. "Il a fallu en refaire un nouveau" explique Paris Match.

 

Les membres du gouvernement sont comme nous. La preuve, quelques jours après avoir appris qu’elle était reconduite au ministère des Affaires SocialesMarisol Touraine a réuni son équipe autour d’une tombola. Les membres de son cabinet pouvaient gagner les cadeaux accumulés pendant vingt-deux mois : " colliers de coquillages, portefeuille en raphia et piles de livres". Sympa.

 

Mais celui qui est est en première ligne de ce gouvernement, c’est Manuel Valls, Premier ministre.  Il a décidé de ne pas emménager dans le sept pièces de fonction de Matignon pour rester dans son appartement du 11e arrondissement de paris, avec sa femme Anne Gravoin. Et pour plus d’ouverture, il a demandé à ce que les portes de Matignon soient ouvertes et qu’une barrière amovible soit installée à l’entrée. Que d’ouvertures décidément dans ce gouvernement.


Closermag

Jeudi 10 Avril 2014 - 16:33


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter